Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Amiens : des parents d'élèves mobilisés contre l'implantation d'une station-essence près d'un collège

jeudi 4 octobre 2018 à 4:02 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Certains parents du collège Edouard Lucas redoutent des émanations potentiellement toxiques et des risques pour l’environnement.

Sonia Ricquebourg, représentante des parents d'élèves du collège Edouard Lucas
Sonia Ricquebourg, représentante des parents d'élèves du collège Edouard Lucas © Radio France - Claudia Calmel

Amiens, France

Ils ne veulent pas de station-service près du collège de leurs enfants. Une partie des parents d’élèves du collège Edouard Lucas, quartier Renancourt à Amiens, a signé une pétition pour s’opposer à cette implantation. Un supermarché Super U a ouvert l'an dernier quasiment en face du collège. Jusque-là, il n'avait pas de station-essence mais a priori ce sera le cas d'ici la fin de l'année.

"Des risques avec les émanations"

Sonia Ricquebourg fait partie des signataires : elle est représentante des parents d'élèves du collège Edouard Lucas. Les recherches qu’elle a faites autour de l’implantation des stations essence ne l’ont pas rassurée : _"Il peut y avoir des risques avec les émanations. D'après mes recherches, il est conseillé d'éloigner ces stations des endroits où il y a des enfants ou des personnes âgées. Cette station va être implantée juste à côté du potager bio cultivé par nos élèves de Segpa. Le collège possède aussi une ruche et des panneaux photovoltaïques viennent d'être inaugurés. Ce collège travaille beaucoup sur les questions environnementales : ce serait incompréhensible d'installer une station ici."_

Des distances réglementaires respectées

Les parents d'élèves redoutent aussi de potentielles infiltrations dans le sol quand les cuves de stockage auront vieilli. La préfecture de la Somme assure de son côté que le projet respecte toutes les normes de sécurité et les distances règlementaires : les stations-essence ne peuvent pas être implantées à moins de 20 mètres des établissements recevant du public : le projet de Super U est donc dans les clous. 

Les parents  ont aussi tiqué sur les autorisations d'implantation qui auraient, selon eux, été accordées très rapidement. Ils font un lien avec l'identité du patron du supermarché : c'est le fils d'Alain Gest, le président d'Amiens Métropole. Des accusations balayées par Charles-Henri Gest, le principal intéressé : « C’est un projet de station double cuve : il ne peut pas y avoir de fuite. On respecte les normes européennes, j’ai obtenu toutes les autorisations. Le contenu du projet a été publiquement affiché pendant trois mois et personne n’est jamais venu me rencontrer : je n’ai eu aucun recours. Je suis très étonné. Peut-être que si je m’étais appelé Dupont, il n’y aurait eu aucun problème. » 

Charles-Henri Gest se dit prêt à rencontrer les parents d'élèves du collège Edouard  Lucas au plus vite pour leur exposer son projet et pour les convaincre de sa non-dangerosité.