Climat – Environnement

Appel aux dons : le refuge de Maisons-Alfort a besoin de cages

Par Fanette Hourt, France Bleu Paris Région et France Bleu samedi 27 août 2016 à 5:12

Le Cedaf accueille énormément de bébés hérissons et a besoin de cages spécifiques.
Le Cedaf accueille énormément de bébés hérissons et a besoin de cages spécifiques. © Radio France - Fanette Hourt

Le centre d'accueil de la faune sauvage de Maisons-Alfort a besoin de vous ! Il cherche des cages à hamster pour soigner les bébés hérissons qu'il accueille en nombre en cette saison.

Le Cedaf lance un appel aux dons de cage. Ce centre recueille les animaux sauvages blessés, les soigne et les relâche dans la nature. On y voit des pigeons, des faucons, des renards, des cygnes, des écureuils... et des hérissons ! Ce sont même les patients les plus nombreux actuellement, surtout les bébés hérissons. Mais comme tous les bébés, ces petits pensionnaires ont des besoins bien particuliers.

Les bébés hérissons ont besoin de soins particuliers, et donc de cages particulières.

Un bébé hérisson en plein repas. - Radio France
Un bébé hérisson en plein repas. © Radio France - Fanette Hourt

Le refuge n'a pas assez de cages pour tous les accueillir. Parce que ces bébés ne peuvent pas être dans des cages classiques. "C'est pour éviter qu'ils ne s'échappent, qu'ils se coincent et qu'ils se fassent des blessures, parce que comme ce sont des animaux de très petite taille, avec des cages classiques ils peuvent vraiment se blesser", explique la vétérinaire du Cedaf, Cécile Le Barzic. Le refuge a donc besoin de cages à hamster avec des barreaux très resserrés. On peut normalement à peine y passer un doigt.

Le refuge a surtout besoin de ce type de cage, avec des barreaux très resserrés. - Radio France
Le refuge a surtout besoin de ce type de cage, avec des barreaux très resserrés. © Radio France - Fanette Hourt

Surtout que le refuge s'attend à recevoir bientôt de nouveaux petits pensionnaires, comme l'explique Cécile Le Barzic : "Les hérissons font une portée au début du printemps, et si ça se passe bien, ils font une portée à la fin de l'été, au début de l'automne. Donc c'est pour ça qu'on s'attend à un nouveau pic et qu'on a besoin de cages."

Donc si vous avez une cage chez vous qui ne serve plus (même une grande !), il suffit de la déposer à l'école de vétérinaire de Maisons-Alfort. Le Cedaf fonctionne uniquement grâce aux dons, aux subventions, et grâce l'aide de l'école vétérinaire de Maisons-Alfort.

Partager sur :