Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Après l'incendie à Couëron, les poubelles nantaises et nazairiennes vont faire des kilomètres !

jeudi 2 novembre 2017 à 14:48 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Après l'incendie du centre de traitement des déchets de Couëron, il a fallu réorganiser tout le tri de la collecte sélective de la métropole nantaise et de l'agglomération de Saint-Nazaire. Nos sacs jaunes vont aller jusqu'à Amiens, le temps que le bâtiment soit réparé et les machines remplacées.

La petite quarantaine de salariés qui travaillaient dans le bâtiment qui a brûlé vont pouvoir être reclassés
La petite quarantaine de salariés qui travaillaient dans le bâtiment qui a brûlé vont pouvoir être reclassés © Maxppp -

Nantes, France

Nos poubelles vont voyager ! Après l'incendie au centre de traitement des déchets de Couëron, l'exploitant, Véolia, a du trouver des solutions pour les 33.000 tonnes de déchets recyclables qui arrivaient là chaque année, jusqu'à présent. Des sacs jaunes qui viennent à la fois de la métropole nantaise et de l'agglomération de Saint-Nazaire. Et qui vont donc être dispatchés dans d'autres site le temps des travaux.

Un an à un an et demi de travaux

Il fallait trouver des sites capables à la fois d'absorber une telle quantité de déchets et de l'absorber sur une période longue parce que les travaux vont être longs. Ils vont durer d'un an à un an et demi. L'incendie a tout détruit dans l'unité de tri des collectes sélectives : toutes les machines, tous les tapis, toutes les lignes de tri... Il faut aussi refaire une partie de la toiture. Il y en a en tout pour plusieurs millions d'euros.

Les poubelles transportées juqu'à Amiens

Pendant ce temps, ce sont plus de 33.000 tonnes de sacs poubelles qui vont donc être triés ailleurs. Ils vont être envoyés dans 5 sites différents : Laval, pour le plus près de chez nous, dans les Côtes-d'Armor, à Kerval, mais aussi beaucoup plus loin, à Orléans, au Havre et jusqu'à Amiens. Ils y seront transportés en camion depuis Nantes. C'est Véolia qui prend tout en charge et qui paie, donc, puisque toutes ces usines ne lui appartiennent pas.

Des postes ouverts pour que tous les salariés soient reclassés

Pendant ce temps aussi, Véolia va reclasser la quarantaine de salariés qui travaillaient dans le bâtiment qui a brûlé. Des postes ont été ouverts pour qu'aucun ne se retrouve au chômage technique. Ils sont en train d'étudier les propositions géographiques faite par le groupe : Guérande pour ceux qui habitent à Saint-Nazaire, en Vendée, à Carquefou et à Nantes au service nettoyage.