Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - Après la Chalarose, le reboisement débute dans les forêts du Nord-Pas-de-Calais

lundi 27 novembre 2017 à 17:12 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

Après le désastre provoqué par la chalarose, ce champignon qui a détruit les frênes dans cinq massifs de la région, l’heure est au reboisement. Les premiers chênes, merisiers et hêtres sont en cours de plantation dans le Boulonnais.

Plus de 2 millions d'arbres sont à replanter pour remplacer les frênes malades qu'il faut couper
Plus de 2 millions d'arbres sont à replanter pour remplacer les frênes malades qu'il faut couper © Radio France - Matthieu Darriet

Neufchâtel-Hardelot, France

La renaissance des forêts du Nord-Pas-de-Calais est engagée. Après les dégâts sur les frênes provoqués par le Chalarose, une maladie parasitaire, les travaux de plantation sont engagés. Pas moins de deux millions d'arbres sont à planter, sur au moins vingt ans. Et pas question de remettre du frêne. Les essences privilégiées sont le chêne, le hêtre et le merisier, notamment dans le Boulonnais, où le frêne représentait jusqu'à 60% des forêts. Frédéric Vincq est le responsable de l'Office national des Forêts dans le Boulonnais, il explique :

Nous avons conservé toutes les autres espèces, qui, elles, étaient en bonne santé, comme les chênes, les charmes, les aulnes, les bouleaux... Et l'enlèvement des frênes a créé des trouées à l'intérieur des parcelles et ce sont ces petites trouées qu'on vient enrichir par des plants.

Le reboisement est un travail de dentelles : il faut replanter là où les frênes malades ont été abattus - Radio France
Le reboisement est un travail de dentelles : il faut replanter là où les frênes malades ont été abattus © Radio France - Matthieu Darriet

La Chalarose a été une véritable épreuve pour nos forêts. 2000 ha ont été touchés et en urgence, il a fallu fermer les accès au public, pour éviter les chutes d’arbres sur les randonneurs. Un peu plus de 350 km de routes et chemins forestiers ont été sécurisés. Et les massifs ont pu rouvrir.

20 millions d'euros pour reboiser

Mais la reconstitution des massifs est un chantier plus immense, encore : 300 000 mètres cubes de frênes malades à retirer . Et replanter va prendre une génération, comptes tenus des finances disponibles. Car ces arbres coupés prématurément n’ont pas atteint la valeur qui permet de financer leur renouvellement.

Pour reboiser les massifs du Boulonnais, chênes, merisiers et hêtres, sont les essences privilégiées. Impossible de remettre du frêne, à cause de la Chalarose - Radio France
Pour reboiser les massifs du Boulonnais, chênes, merisiers et hêtres, sont les essences privilégiées. Impossible de remettre du frêne, à cause de la Chalarose © Radio France - Matthieu Darriet

Il faudra trouver 20 millions d'euros. Des mécènes ont été sollicités par l’Office national des Forêts, mais chacun peut, à son échelle, participer à cet effort, en écrivant à reconstruire.lesforets@onf.fr ou en contactant le 06.83.98.65.08.