Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Après la mise en eau de la plaine de Brangues-Le Bouchage, l'heure est à la remise en état

mercredi 31 janvier 2018 à 11:24 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Fossés encombrés de branches, de sédiments; rivières avec des embâcles; routes abîmées ou encore avec des accotements fragilisés, voici quelques stigmates vus plaine de Brangues-le Bouchage après la crue de la semaine passée.

Au Bouchage, une route cassée en raison d'un accotement fragilisé par le passage de l'eau.
Au Bouchage, une route cassée en raison d'un accotement fragilisé par le passage de l'eau. © Radio France - Céline Loizeau

Le Bouchage, France

La semaine passée, la plaine de Brangues-le Bouchage-les Avenières, à la limite de l'Ain, a été mise en eau pour épargner l'agglo de Lyon. Mardi 23 janvier, pour faire baiser le niveau du Rhône, la vanne de la station de Brangues a été ouverte pour que le trop-plein d'eau du fleuve s'écoule sur cette plaine de 2300 hectares, où vivent quelque 1000 personnes. 

Moins d'une dizaine de maisons ont dû faire avec quelques centimètres d'eau et des parcelles et des routes ont été inondées. Loin de ce qu'ont vécu certains habitants de la région parisienne. Mais alors que la décrue s'est amorcée jeudi soir, les communes s'attellent à réparer les dégâts. On peut citer des routes abîmées ou aux accotements meubles, des fossés encombrés par des branches, des feuilles, etc; des rivières dont il faudra réhabiliter le lit ou encore des parcelles agricoles gorgées d'eau.

Retour dans cette zone d'expansion des crues

Un cours d'eau à nettoyer à l'intérieur et aux abords. La ligne blanche que l'on devine est la trace de limon, marquant le niveau que l'eau a atteint lors du pic de la crue. - Radio France
Un cours d'eau à nettoyer à l'intérieur et aux abords. La ligne blanche que l'on devine est la trace de limon, marquant le niveau que l'eau a atteint lors du pic de la crue. © Radio France - Céline Loizeau
Un fossé à récurer. - Radio France
Un fossé à récurer. © Radio France - Céline Loizeau
Mardi dernier, lors de l'ouverture de la vanne de la station de Brangues, l'eau montait jusqu'au niveau 206. Une semaine après, c'est 204. - Radio France
Mardi dernier, lors de l'ouverture de la vanne de la station de Brangues, l'eau montait jusqu'au niveau 206. Une semaine après, c'est 204. © Radio France - Céline Loizeau