Climat – Environnement

Après les habitants, les élus se mobilisent contre l'extension de la décharge d'Entraigues

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse lundi 21 septembre 2015 à 10:54

Centre d'enfouissement technique d'Entraigues
Centre d'enfouissement technique d'Entraigues - Capture d'écran Google Maps

Les élus font front contre l'extension de la décharge d'Entraigues-sur-la-Sorgue.

Plusieurs élus d'Entraigues-sur-la-Sorgue et des communes environnantes se mobilisent contre l'extension du centre d'enfouissement technique de la Sita sud-est. Le site recueille les déchets (non-recyclables) des entreprises du département. Il arrive à saturation et devait fermer cette année. Mais il vient d'obtenir une prolongation de trois ans.

Le commissaire de l'enquête d'utilité publique a rendu un avis favorable à une exploitation jusqu'en 2030, pour un stockage évalué à 110.000 tonnes de déchets non-dangereux et 30.000 tonnes de déchets minéraux. 

Des associations se sont mobilisées, la commune de Pernes-les-Fontaines a voté une motion contre également.

Christine d'Ingrando, conseillère municipale à Entraigues-sur-la-Sorgue, réclame l'application d'un nouveau plan départemental de traitement des déchets. "Il suffit d'avoir un peu de bon sens pour comprendre qu'on va avoir un préjudice terrible. En terme de marketing territorial, c'est pas top de dire qu'on est le plus grand centre de stockage d'ordures de PACA".

Christine d'Ingrando, avec Jean-Michel Le Ray

"Le Vaucluse est devenu la grande poubelle de toute une région."

Le maire de Jonquerettes, Daniel Bellegarde s'interroge sur la solution unique proposée : "On aurait dû rechercher des solutions", estime-t-il, "je doute qu'il n'y ait qu'une solution unique, on aurait dû chercher à trouver des possibilités pour répartir les déchets sur d'autres zones et ne pas courir au gigantisme sur une seule zone qu'on est en train de dénaturer"

Patricia Talet, élue d'opposition à Vedène dénonce de son côté une trop forte concentration du traitement des déchets en Vaucluse : "On continue à être dans le tout enfouissement, le tout incinération. On incinère à Vedène 200.000 tonnes d'ordures ménagères pour un bassin de vie de 150.000 personnes. Le Vaucluse est devenu la grande poubelle de toute une région, puisqu'on reçoit les déchets de toute la région!"

Daniel Bellegarde et Patricia Talet avec Jean-Michel Le Ray