Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Après les orages, les parcs de Nancy fermés pour des contrôles de sécurité

mercredi 8 août 2018 à 10:23 - Mis à jour le mercredi 8 août 2018 à 14:41 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

Les orages annoncés sont tombés la nuit dernière en Lorraine. Si les pompiers n'annoncent pas de gros dégâts dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle, par endroits des branches et des feuilles sont tombées au sol. La ville de Nancy ferme les parcs pour assurer un contrôle des arbres.

Pas de gros dégâts après les orages de la nuit, mais de nombreuses branches tombées au sol à Nancy.
Pas de gros dégâts après les orages de la nuit, mais de nombreuses branches tombées au sol à Nancy. © Radio France - Laurent Watrin

Nancy, France

Les orages ont touché cette nuit de mardi à mercredi 8 août les Vosges et la Meurthe-et-Moselle, après plusieurs jours de canicule. Les secours n'annoncent de gros dégâts dans les deux départements, mais les habitants découvrent au réveil par endroits des branches, feuilles au sol ou arbres cassés. 

Par mesure de sécurité, la Ville de Nancy annonce qu'elle ferme ses parcs ce mercredi, le temps de vérifier l'état des arbres et pouvoir assurer le ramassage des branches.

A 14h30 , la mairie annonce la réouverture des parcs sauf la Pépinière et Olry , fermés eux toute la journée. 

Au réveil, des Nancéiens ont pu découvrir dans les rues pas mal de branches au sol  - Radio France
Au réveil, des Nancéiens ont pu découvrir dans les rues pas mal de branches au sol © Radio France - Nathalie Broutin