Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Premières mesures d'effarouchement de l'ours en Ariège après un nouveau dérochement

-
Par , France Bleu Occitanie

La préfecture de l'Ariège a ordonné que des mesures d'effarouchement soient mises en place ce soir dans le secteur du Mont Rouch dans le Couserans. 61 brebis y sont mortes mardi.

Les effarouchements sont programmés ce jeudi soir au Mont Rouch en Ariège (photo d'illustration)
Les effarouchements sont programmés ce jeudi soir au Mont Rouch en Ariège (photo d'illustration) © Maxppp - .

Couflens, France

Un nouveau dérochement sur les estives du Mont Rouch a motivé la décision de la préfecture de l'Ariège. Mardi 24 juillet, en fin d'après-midi, 61 brebis ont chuté d'une barre rocheuse dans ce secteur du Couserans, frontalier de l'Espagne. Le deuxième accident de ce type cet été après la mort de 260 brebis en Haute-Ariège. 

Un arrêté pour effectuer les effarouchements

Ce jeudi, les agents de l'ONCFS ont procédé aux constatations. La préfète Chantal Mauchet a dans la foulée décidé que l'Office national de chasse et de la faune sauvage mènera en soirée des opérations pour effrayer l'ours et l'éloigner de cette zone d'estive "pour le compte des éleveurs".

La préfète de l'Ariège qui a souligné dans un communiqué que le contact avec les éleveurs s'était bien passé. La semaine dernière la situation s'était tendue avec l''incendie d'un véhicule de l'ONCFS.

Les éleveurs du groupement pastoral de cette estive et les bergers étaient présents sur les lieux et, bien que très touchés par cet événement, ont accueilli et guidé les agents de l’État avec respect et dignité, échangeant avec eux sur les caractéristiques des lieux et les circonstances probables du dérochement. Extrait du communiqué de la préfecture de l'Ariège

Les mesures d'effarouchement peuvent être de plusieurs niveaux.

Ces mesures peuvent consister à faire du bruit au moyen de cloches, sifflets... Cela peut être aussi l'usage de signaux lumineux ou olfactifs, tout cela classé comme des mesures "simples" selon l'arrêté ministériel. Ou bien "renforcées" avec le recours à des tirs "non létaux". 

Choix de la station

France Bleu