Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Art et politique : à Saint-Étienne, la fresque d'un homme nu, fesses à l'air, fait débat

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

À Saint-Étienne, la polémique enfle dans le quartier de la gare Chateaucreux. Une fresque, à l'angle des rues Cugnot et Ferdinand, s'attire les foudres de la municipalité UMP, élue le 31 mars dernier. La fresque a été réalisée en 2011. Aujourd'hui, cette œuvre d'Ella & Pitr pourrait disparaître.

Fresque d'Ella & Pitr Chateaucreux à Saint Etienne
Fresque d'Ella & Pitr Chateaucreux à Saint Etienne © Radio France - Valentine Letesse

En 2011, "c’est comme ça que l’on voyait Saint-Étienne"

A l'angle des rues Cugnot et Ferdinand, il y a un square tout près de la gare de Saint-Étienne Chateaucreux, lieu où les passants promènent leurs chiens, où personne ne s'arrête. Et pour cause, le square ne fait pas envie, il est très peu entretenu. Il y a quelques années, l'ancienne municipalité et l'EPASE, (l'Établissement Public d’Aménagement de Saint-Étienne) lancent un appel à projets pour transformer ce lieu défraîchi. C’est finalement Ella & Pitr, duo d’artistes connus internationalement et originaires de Saint-Étienne, qui sont retenus. Le mur est immense, les peintres l’ont repéré depuis longtemps et sa taille nécessite du matériel spécifique comme une nacelle pour travailler. Grâce à la municipalité, ils peuvent enfin réaliser leur projet. Sur ce mur gris, ils dessinent un gros bonhomme, blanc et nu. Le géant est assis sur les ruines d’une ville et regarde au loin, un oiseau sur l’épaule. Ella, l'une des deux artistes s’explique : "c’est comme ça que l’on voyait Saint-Étienne à l’époque."

"Un géant qui défèque sur la ville"

Nouvelles élections municipales, nouveau maire le 31 mars 2014. Pour Gaël Perdriau, il est impensable de laisser "un géant qui défèque sur la ville, un corbeau sur l’épaule" accueillir les visiteurs de Saint-Étienne. La critique est sévère, pourtant le maire explique aimer le travail des artistes. Les Stéphanois, les habitants du quartier de Chateaucreux, qu'en pensent-ils ? Finalement, eux non plus ne sont, semble-t-il, pas très fans de cette fresque en noir et blanc

Ella & Pitre MICRO TROTTOIR

Du côté de l’opposition le choc est grand. Florent Pigeon était adjoint à l’urbanisme dans l’ancienne municipalité. Pour lui, c’est carrément "une forme de censure inacceptable" . Les artistes aussi sont abasourdis par l’ampleur du phénomène. >  "Ça montre à quel point les gens ont l’esprit tordu. (…) Un bonhomme qui est assis sur des immeubles, parce qu’il a des fesses nues, directement on va faire le rapprochement avec de la merde. C’est dingue. (…) Il y a des choses tellement plus profondes à régler dans une ville"

Ella, d’Ella & Pitr

 

Ella & Pitre ENROBE

Alors Ella & Pitr savaient que leur œuvre serait éphémère. Elle s’inscrit d’ailleurs dans un de leur projet vidéo, où des murs qu’ils ont peints doivent être détruits. Ils sont donc prêts, à la détruire, à la recouvrir, mais pas n’importe comment et pas avec n’importe quoi. "Nous, ça nous dérange pas de refaire quelque chose dessus. À condition qu’on reste libre aussi sur le sujet et sur le thème. Certes, on va prendre en compte le fait que c’est un mur qui est à l’entrée de Saint-Étienne. Mais si on sent qu’on n’est pas libre sur cette action, on ne le fera pas."  

Ella & Pitr SON (pitr)

Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, souhaite rencontrer les artistes prochainement pour discuter d’un projet de recouvrement de cette fresque. Le mur lui, ne devrait pas être détruit, avant encore plusieurs années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess