Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Attention aux orages potentiellement violents ce mardi soir en Bourgogne

mardi 7 août 2018 à 12:11 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Les départements de la Côte-d'Or et de la Saône-et-Loire sont placés depuis ce mardi 7 août à midi en vigilance orange pour des orages violents. Selon les prévisionnistes de Météo France cet épisode pourrait être particulièrement fort avec de la grêle et des pluies torrentielles.

.
. © Radio France - Lila Lefebvre

Côte-d'Or, France

Depuis ce mardi 7 août l'ensemble des départements bourguignons sont placés en vigilance orange aux orages violents. Ils devraient toucher la région en début de soirée. 

Il pourrait y avoir de la grêle et des averses torrentielles", François Lequeu, prévisionniste au centre Météo France de Dijon

L'arrivée d'une masse d'air très fraîche venant d'Islande qui va venir se heurter à celle très chaude en provenance du Maroc pourrait provoquer un épisode orageux particulièrement violent, nous explique François Lequeu, prévisionniste au centre Météo France de Dijon : "nous avons remarqué, et les modèles nous le confirment, que plus le contraste de température est important, plus les orages sont forts. On peut s'attendre à des chutes de grêle, des averses torrentielles et même des vents tourbillonnants. Il pourrait donc y avoir des dégâts". 

Près de 10 degrés de baisse de températures

Cet épisode orageux va mettre fin à la canicule dans la région. "On pourrait perdre entre 10 et 12 degrés sur le thermomètre ces prochaines 48 heures", rapporte François Lequeu, "vendredi devrait être la journée la plus froide de la semaine avec seulement 24 degrés". Selon le prévisionniste les températures ne devraient pas atteindre à nouveau des niveaux caniculaires cet été, "elle vont osciller entre 24 et 29, ce qui correspond nettement plus aux normales de saison". Le météorologue prévient toutefois que les écarts de températures vont être en dent de scie ces prochains jours.