Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Au Mans, des adeptes du plogging courent tout en ramassant les déchets par terre

mercredi 10 octobre 2018 à 6:16 Par Jérôme Collin, France Bleu Maine

Le plogging, inventé en Suède, séduit de plus en plus de Sarthois. Environ 200 habitants du Mans partagent cette passion de la course tout en ramassant des déchets. Ils collectent parfois plus de 80 kilos d'emballages plastiques.

Des adeptes du plogging (photo d'illustration)
Des adeptes du plogging (photo d'illustration) © Maxppp - Britta Pedersen/dpa/picture-alliance/Newscom

Le Mans, France

Connaissez-vous le "plogging" ? C'est la contraction du mois suédois "plocka upp", qui signifie ramasser, et du mot anglais "jogging", qui désigne la course. Donc, le plogging, c'est le fait de courir tout en ramassant les déchêts. La pratique a été créée en Suède il y a deux ans, et se développe de plus en plus en France. Au Mans, un groupe Facebook rassemble près de 200 adeptes du plogging. Les membres se retrouvent en moyenne une fois par semaine, un peu partout en Sarthe. "C'est l'occasion de se bouger, je n'ai jamais autant couru en un mois", sourit Benoît Plancheno, administrateur du groupe Facebook.

La performance, ce n'est pas de lancer son chronomètre, de courir tant de temps et à telle vitesse. Non, là c'est de se dire qu'on a ramassé tant de kilos de mégots

Près de 80 kilos de déchets ramassés en une heure

Allier une activité physique sportive à l'importance de la protection de l'environnement, c'est le but du plogging. "On en rigole, on fait la course aux gros déchets", poursuit Benoît Plancheno. Mais les coureurs ont le plus clair du temps le dos courbé pour ramasser les emballages plastiques jetés par terre. "Au parc du Gué de Maulny, au Mans, quarante personnes ont ramassé 77,7 kilos de déchets. Ça fait mal au cœur, mais en même temps c'est toujours ça de gardé et de nettoyé", explique-t-il. Une autre fois, au Mans, en une heure, "on est arrivé à 2 kilos de déchet par personne. Souvent, notre sac est plein, on est obligé de s'arrêter".

On ramasse la merde des autres, mais en le faisant à plusieurs, on s'encourage. Il y a un très bon accueil, notamment des personnes âgées. Il y a des gens qui engagent la conversation. Ce sont des prises de conscience qu'on fait