Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

AUDIO | Retirer les enrochements pour mieux protéger les dunes

dimanche 27 décembre 2015 à 6:00 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

En Vendée, une expérience est lancée à Saint-Hilaire-de-Riez : les enrochements ont été retirés de la plage. Car on se rend compte au fil du temps, que ces blocs de pierre abîment plus la dune qu'ils ne la protègent. Le bilan sera tiré dans deux ans.

Au fond, on aperçoit les enrochements laissés en guise de témoin aux Becs
Au fond, on aperçoit les enrochements laissés en guise de témoin aux Becs © Radio France - Emmanuel Sérazin

Saint-Hilaire-de-Riez, France

C'est une vraie révolution culturelle en matière de protection contre la mer ! Jusqu'à maintenant, on a toujours considéré que la présence d'enrochements permet de casser la puissance des vagues, et donc de mieux protéger les dunes. Sauf que les relevés effectués sur le terrain démontrent que ce n'est pas le cas. Pire, ces enrochements ont parfois tendance à fragiliser encore plus le cordon dunaire. Pourquoi ? La réponse du patron de l'ONF en Vendée...

Pierre Courtot est le responsable de l'Office National des Forêts en Vendée

Alors à Saint-Hilaire-de-Riez, 70 mètres d'enrochements ont été retirés de la plage des "60 Bornes". Installée il y a plus de quarante ans, cette "barrière" a totalement disparu en un mois. Dans ce secteur,, il y a un fort courant nord-sud. Elus et techniciens sont persuadés que le retrait de ces blocs de pierre va faire disparaître l'effet lessiveuse, et que la dune devrait se stabiliser beaucoup plus facilement. Pour aider à fixer le sable, des oyats ont également été plantés en quantité. Un enrochement similaire a été conservé à quelques centaines de mètres, sur la plage des Becs, pour servir de témoin, et faire la démonstration de l'inutilité, voire du danger, que représentent ces protections du trait de côte. Le bilan sera dressé dans deux ans...