Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Auvergne : le rayon d'un supermarché d'Issoire vidé pour symboliser le Jour du dépassement

mercredi 1 août 2018 à 17:36 Par Bastien Bougeard, France Bleu Pays d'Auvergne

Une quinzaine de militants d'associations de défense de l'environnement a vidé ce mercredi un rayon de smartphones au magasin Carrefour d'Issoire, en Auvergne. Ils voulaient alerter sur le Jour du dépassement atteint le 1er août.

Après avoir vidé les rayons, les militants se sont allongés sur le sol pour alerter sur le jour du dépassement.
Après avoir vidé les rayons, les militants se sont allongés sur le sol pour alerter sur le jour du dépassement. © Radio France - Bastien Bougeard

Issoire, France

C'est une scène inhabituelle à laquelle les clients du magasin Carrefour d'Issoire ont pu assister. Ce mercredi, quinze membres des associations Action non-violente COP 21, les amis de la terre et Alternatiba 63 ont vidé le rayon téléphonie de l'enseigne. Après avoir stocké toutes les marchandises dans différents caddies, ils se sont allongés sur le sol pour alerter sur le Jour du dépassement, l'obsolescence programmée et un modèle de consommation, responsable selon eux de l'épuisement des ressources de la terre.

Symboliser le jour du dépassement

L'action s'est déroulée dans le calme. Les militants ont quitté le magasin de leur propre chef. "L'action consiste à illustrer le jour du dépassement en vidant un rayon, pour montrer que nous épuisons nos ressources", souligne Sofiane Batnini, porte-parole d'Alternatiba 63.  Le Jour du dépassement, c'est la date à laquelle la terre vit à crédit. L'humanité a déjà consommé toutes les ressources que la terre peut lui fournir en un an. Une date qui avance d'une année à l'autre. En 2017, l'humanité avait usé toutes les ressources le 3 août.

Les militants ont poursuivi leur action pendant quelques minutes sur le parking du magasin. - Radio France
Les militants ont poursuivi leur action pendant quelques minutes sur le parking du magasin. © Radio France - Bastien Bougeard

Les manifestants avaient choisi le smartphone pour une raison symbolique. "Le smartphone représente un peu la manière de consommer, détaille Sofiane Batnini._Dès qu'il est obsolète, on doit en racheter un. Ce qui veut dire qu'on doit aller piocher plus de ressources naturelles encore. Ce n'est pas normal !_" 

Ce sont les générations futures qui vont en subir les conséquences." - Lisa, militante

Émoi aussi du côté des militants à l'image de Lisa : "c'est triste qu'on en soit arrivé là. Dans notre manière de consommer, on ne pense pas assez à ce Jour du dépassement." Plusieurs actions semblables se sont déroulées dans une quinzaine de villes en France.