Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Auvergne : une application disponible pour contrôler la qualité de l'air

mardi 10 avril 2018 à 20:21 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

ATMO Auvergne Rhône-Alpes, observatoire régional de l'air, livre son bilan, plutôt bon pour l'Auvergne en matière de pollution. Pour sensibiliser la population aux enjeux de qualité de l'air, ATMO lance une application, disponible en Auvergne.

Une application est enfin disponible sur Apple Store et Android
Une application est enfin disponible sur Apple Store et Android © Radio France - Mickaël Chailloux

Clermont-Ferrand, France

Un bon point pour l'Auvergne. La qualité de l'air de la région est satisfaisante selon ATMO, observatoire régional de l'air, qui livre son bilan ce mardi. Les différents polluants recensés par ATMO ont tous des valeurs qui respectent les valeurs limites : les émissions de particules PM10 et PM2,5, le dioxyde d'azote ou encore l'ozone. 

Cependant, si l'on prend les valeurs préconisées par l'OMS, l'Auvergne est toujours exposée à la pollution. Les habitants les plus exposés aux différents polluants se trouvent à Clermont-Ferrand, autour des axes routiers (pour le dioxyde d'azote) ainsi qu'en altitude (pour l'ozone). 

Une appli pour connaître la qualité de l'air

Ce bilan est mis à la connaissance des collectivités territoriales et de l'Etat qui doivent agir pour lutter contre la pollution. Mais, ATMO ne souhaite pas s'arrêter là. 

"Il faut que chacun, lorsqu'il se déplace, chauffe son habitation, prend sa voiture, fasse des efforts pour réduire la pollution" explique Didier Chapuis, directeur territorial ATMO Auvergne Rhone-Alpes. 

Pour cela, une application a été créée et est disponible gratuitement sur Apple Store et Android : Air to Go. Elle est maintenant utilisable en Auvergne, grâce à une modélisation fine de la qualité de l'air sur dix agglomérations : Clermont-Ferrand, Vichy, Aurillac, Le-Puy-en-Velay, Montluçon et Moulins. Chacun pourra donc regarder si l'air qu'il respire est pollué, et pourra rechercher l'itinéraire le moins pollué. Elle a déjà été téléchargée 8 000 fois.