Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Avalanche d'Entraunes : "Il y a de plus en plus d'accidents en montagne"

mardi 6 mars 2018 à 9:14 Par Maxime Bacquié, France Bleu Azur

Sarah Chelpy est arrivée très vite à Entraunes vendredi dernier après l'avalanche qui a tué quatre personnes dans les Alpes-Maritimes. Elle est responsable du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) dans le département et a été une des premières à entendre le guide, qui a survécu.

Sarah Chelpy, responsable du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne dans les Alpes-Maritimes
Sarah Chelpy, responsable du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne dans les Alpes-Maritimes © Radio France - Maxime Bacquié

Entraunes, France

Quatre morts à Entraunes, dans les Alpes-Maritimes vendredi dernier, neuf ces derniers jours en France, 20 depuis le début de l'hiver dans tout le pays, malgré les appels à la vigilance et les niveaux d'alerte de Météo France (le risque d'avalanche était de 4 sur 5 vendredi dernier dans le secteur), les avalanches continuent de surprendre les randonneurs et les skieurs et continuent de tuer. 

Le procureur de Nice va ouvrir une information judiciaire dans les prochaines jours pour déterminer les responsabilités du guide de haute montagne, qui a emmené son groupe dans un secteur à risque à Entraunes vendredi dernier. Le guide a pu être entendu très vite par le PGHM des Alpes-Maritimes, ainsi que la femme rescapée de l'avalanche. 

Ce mardi, la responsable du PGHM dans le département, Sarah Chelpy, était sur France Bleu Azur, pour revenir sur le drame. Elle était sur le site vendredi dernier.

"L'enquête devra déterminer si le guide a pris toutes les précautions" Sarah Chelpy