Climat – Environnement

Avec le printemps, les chenilles processionnaires remettent le couvert

Par Nathalie Rodrigues et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 31 mars 2015 à 10:54 Mis à jour le mardi 31 mars 2015 à 12:24

Chenilles processionnaires du pin
Chenilles processionnaires du pin © Philippe Paupert / Radio France

La Drôme et l'Ardèche ne sont pas épargnées. Attention, elles sont recouvertes de poils très urticants, très nocifs. A leur contact, un chien peut perdre une partie de sa langue voire mourir s'il n'est pas soigné à temps.

Si vous voyez des chenilles en rang d'oignon descendre des arbres, surtout ne les touchez pas. Les chenilles processionnaires commencent à sortir de leur cocon avec les beaux jours, pas plus nombreuses que les années passées mais elles sont bien là.

On les trouve près des pins, elles sont gris-orangers et sont recouvertes de poils très urticants. Voilà pourquoi il ne faut pas les toucher, et cela peut être très dangereux pour les chiens : 

Avec le Printemps, les chenilles processionnaires remettent le couvert

Des chiens qui lèchent ou reniflent de trop près ces petites bêtes peuvent donc perdre une partie de leur langue ou de leur truffe, voire en mourir si les lésions sont trop avancées. Soyez donc très vigilants. En Ardèche, ces chenilles sont particulièrement présentes dans les Cévennes et le bas vivarais . Le pic de procession est attendu dans une quinzaine de jours.

 

 

 

 

Avec le Printemps, les chenilles processionnaires remettent le couvert

Partager sur :