Climat – Environnement

Avis de décès symbolique d'une plage recouverte d'algues vertes en Bretagne

Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mardi 15 août 2017 à 18:45

André Ollivro président de l'association Halte aux marées vertes
André Ollivro président de l'association Halte aux marées vertes © Radio France - Johan Moison

Des militants écologistes ont assisté à l'enterrement symbolique d'une plage à Hillion dans les Côtes d'Armor ce mardi après-midi. La plage avait été interdite d'accès en juillet à cause des échouages massifs d'algues vertes.

"Tu as accueilli des familles entières, nous ne t'oublierons pas !". André Ollivro président de l'association Halte aux marrées vertes prononce l'oraison funèbre de la plage de la Grandville interdite d'accès pendant tout le mois de juillet à cause des échouages massifs d'algues vertes. "C'est une partie de ma vie qui part", souffle le militant écologiste les larmes aux yeux. André Ollivro a passé toute son enfance ici. A l'époque, il n'y avait pas d'algues comme on peut le voir sur d'anciennes cartes postales. "C'était une plage très populaire, on s'y baignait, maintenant c'est absolument impossible", ajoute Yves Puchet, un autre militant écologiste, habillé en noir pour l'occasion.

ECOUTEZ | l'enterrement symbolique d'une plage, le reportage de Johan Moison

Odeur d’œuf pourri

"C'est dommage parce que c'est très joli mais vous sentez que ça pue, on ne peut pas rester là très longtemps", regrette Céline en regardant la plage. C'est une odeur d’œuf pourri, d'hydrogène sulfuré, ce gaz mortel à haute dose qui se dégage des algues vertes en putréfaction.

La plage fermée en juillet a été rouverte début août

La plage a pourtant été rouverte début août, "la situation sanitaire permet son accès" peut -on lire sur l'arrêté municipal.

L'arrêté autorisant la rouverte de la plage - Radio France
L'arrêté autorisant la rouverte de la plage © Radio France - Johan Moison