Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Azay-le-Brûlé veut supprimer les perturbateurs endocriniens sur sa commune

-
Par , France Bleu Poitou

La commune des deux-sèvres a adopté le 5 février dernier la charte d'engagement "Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens".

Mairie d'Azay-le-Brûlé
Mairie d'Azay-le-Brûlé - capture d'écran google maps

Azay-le-Brûlé, France

Moins de produits pesticides et plus de bio, c'est l'objectif d'Azay-le-brûlé. La commune des deux-sèvres a adopté le 5 février dernier la charte d'engagement "Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens". C'est la première du département à prendre cet engagement, après des villes comme Paris ou Biarritz. 

Ça peut-être des verres en plastique ou de la peinture

L'objectif, c'est de supprimer tous ces produits chimiques, qui peuvent être nocifs pour la santé. Et pour ça, c'est une attention au quotidien explique le maire Jean-Luc Drapeau : "Ça peut-être des verres en plastique ou de la peinture". 

La charte contient plusieurs engagements, comme restreindre puis éliminer les produits phytosanitaires, ou encore développer dans la commune l'alimentation bio. Et la commune a de l'avance, puisqu'elle n'utilise déjà plus aucun produit phytosanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu