Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : L'actu de la mer

Baignade interdite sur 400 m de plage à Frontignan

mardi 25 juillet 2017 à 16:40 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

La baignade est interdite depuis vendredi dernier sur la plage de l'Entrée à Frontignan (Hérault). Mesure prise pour éviter tout risque sanitaire après une pollution liée à l'émissaire en mer de la station d'épuration des Eaux Blanches.

Illustration
Illustration © Maxppp -

Frontignan, France

La baignade est interdite depuis vendredi 21 juillet sur la plage de l'Entrée à Frontignan, sur 200 mètres de part et d'autre du poste de secours, situé au niveau de l'impasse des Foulques.

Contamination fécale

L'arrêté municipal a été pris, à la demande de l'ARS, l'Agence régionale de santé, pour éviter tout risque sanitaire. La pollution provient de l'émissaire en mer de la station d'épuration des Eaux Blanches. Le conduit, qui va jusqu’à 7 km en mer, est en effet percé en deux endroits. A 250 mètre de la plage et à 350 mètres.

L'ARS a relevé un dépassement en bactéries Escherichia coli, un germe indicateur de contamination fécale, non pathogène. L'Agence précise qu'il n'y aucun problème pour la baignade en dehors du périmètre concerné et rappelle que l'eau de la plage de l'Entrée est en général d’excellente qualité.

Interdiction levée mercredi?

La communauté d'agglomération du Bassin de Thau a fait faire les travaux nécessaires pour colmater les brèches en attendant de les réparer durablement d'ici un mois environ.

L'ARS a effectué des prélèvements d'eau mer ce lundi dont les résultats seront connus ce mercredi. S'ils indiquent un retour à la normale, l'interdiction sera levée.

La station d'épuration des Eaux Blanches avait connu des problèmes du même type à l'automne 2015 et en février 2016. Face à l’augmentation de la population et à l’extension du nombre de communes raccordées, elle va être agrandie et modernisée. Les travaux doivent démarrer en 2018 pour une mise en service prévue en 2021.