Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Bassin d'Arcachon : les travaux de l'ONF stoppent l'avancée de la Dune du Pilat

jeudi 7 décembre 2017 à 14:27 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu

En revégétalisant la Dune du Pilat sur le secteur sud des Gaillouneys les agents de l'Office National des Forêts ont réussi, en un an, a stopper l'avancée du sable du côté de la forêt. Enjeu de ces travaux : sauver la route qui relie Biscarrosse à Arcachon.

Les oyats permettent de retenir le sable côté océan
Les oyats permettent de retenir le sable côté océan © Radio France - Stéphane Hiscock

La Teste-de-Buch, France

Depuis quelques années le sable avançait dangereusement vers la route qui relie Arcachon à Biscarrosse. On sait que la fameuse Dune avance de plusieurs mètres par an, notamment sur le secteur des "Gaillouneys". En partenariat avec la commune de La Teste et du gestionnaire de ce grand site naturel, l'Office National des Forêts s'est donc lancé l'hiver dernier dans un vaste chantier de revégétalisation. Et les travaux portent leur fruits.

On pensait que c'était une cause perdue. Les agents de l'ONF nous on prouvé le contraire. En un an ils ont réussi à stopper l'avancée de la Dune - Dominique Ducasse, adjoint-au-maire de La Teste, en charge de l'environnement

Il fallait agir en urgence car l'hiver dernier, côté forêt la dune n'était plus qu'à une cinquantaine de mètres de la route littoral qui relie la Gironde et les Landes. Impossible de laisser le sable envahir la chaussée, un budget exceptionnel a été voté pour stopper cette érosion, 150.000 euros pour refaçonner la dune coté océan. Car c'est bien de ce côté là que tout se joue. Le vent, qui arrive de l'ouest, remonte la dune et emporte le sable sur le versant opposé, voilà pourquoi la dune avance vers la forêt.

végétalisation su secteur des Gaillouneys - Dune du Pilat - Radio France
végétalisation su secteur des Gaillouneys - Dune du Pilat © Radio France - Stéphane Hiscock

Pour enrayer ce phénomène les agents de l'ONF ont d'abord utilisé des engins mécaniques. ils ont aplani la Dune. Ensuite ils ont recouvert le site de branchages afin de bloquer le sable avant finalement de replanter des milliers d'oyats, cette plante dunaire qui permet de bloquer l'érosion éolienne. Un an après le début des grandes manoeuvres, les travaux ont réussi. Le secteur des Gaillouneys est stabilisé. La dune n'avance plus. La route de Biscarrosse est sauvée, du moins pour l'instant.