Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Beau temps en Dordogne : les jardiniers doivent encore se méfier du gel

-
Par , France Bleu Périgord

Les jardiniers sont déjà de sortie avec le soleil de ce début-février. Les plantations peuvent commencer mais attention ! il est trop tôt pour les plantes qui craignent le gel.

les plantations ont commencé dans les jardins d'agrément
les plantations ont commencé dans les jardins d'agrément © Radio France - Harry Sagot

Les plantations ont commencé avec de l'avance cette année : arbres fruitiers, plantes à massif, camélias, rhododendrons sont déjà en vente dans les jardineries, mais les experts conseillent la prudence. Il gèle encore au petit matin

On n'est qu'au mois de février, attention aux gelées !" - Eric Panier, jardinier-conseil

A Boulazac par exemple, c'est déjà l'affluence à la jardinerie Castor : les clients viennent chercher du terreau, des plantes et des arbustes, mais le jardinier-conseil Eric Panier répète les consignes de prudence : "_20 degrés dans la journée en février, c'est très exceptionnel_, ça peut être bon mais le froid reste possible en mars et avril, et il ne faut pas non-plus oublier d'arroser les camélias et les rhododendrons car la terre sèche très vite.

Certaines plantes à massif peuvent déjà être installées à l'abris du froid
Certaines plantes à massif peuvent déjà être installées à l'abris du froid © Radio France - Harry Sagot

Certaines plantations sont déjà possibles dans les jardins d'agrément, mais dans les potagers, mieux vaut se contenter de bêcher, et retarder les semis de petits-pois, de poireaux, de navets ou de fèves (sauf sous serre ou sur les hauteurs à l'abris du froid). Il est en revanche possible de faire possible de faire germer les pommes de terre, pour les planter à la mi-mars. 

Une vague de pluies est attendue à partir du vendredi 1er mars, pour arroser les semis précoces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu