Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un bébé enfermé dans une voiture en plein soleil à Honfleur : les policiers cassent la vitre

jeudi 25 août 2016 à 17:57 Par France Bleu Basse-Normandie, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Les policiers de Honfleur en Normandie ont cassé la vitre d'une voiture ce mercredi en fin de journée à Honfleur (14) . Une fillette âgée de 18 mois était endormie dans le véhicule en plein soleil pendant que ses parents étaient partis se promener.

Le port de Honfleur (14)
Le port de Honfleur (14) © Maxppp - - Vincent Isore -

Honfleur, France

L'histoire se termine bien mais des témoins ont eu  peur ce mercredi soir vers 20h30 à Honfleur en voyant une petite fille d'un an et demi endormie sur son siège dans une voiture garée au soleil.  Les 4 portières étaient verrouillées .

Les policiers cassent la vitre

Il fait encore 27° à cette heure-çi  et c'est un témoin, un automobiliste,  qui va donner l'alerte. L'enfant ne bouge pas. Aucune fenêtre du véhicule n'est entrouverte. Pas de parents à l'horizon. Inquiet, il appelle la police. Des policiers qui au bout d'une demi-heure ne voient toujours personne venir. Ils prennent alors  la décision de casser une vitre de cette voiture immatriculée dans les Hauts-de-Seine.

Mise en danger de la vie d'autrui

Les pompiers sont également appelés sur les lieux. Ils constatent rapidement que la petite fille va bien. Elle n'est pas déshydratée. Son état ne nécessite pas de prise en charge médicale.  C'est à ce moment que les parents, accompagnés de leur autre enfant,  arrivent. Ils étaient partis faire un tour  "pas trés loin"  s'excusent-ils . Cela ne les empêchera pas d'être convoqué prochainement pour "mise en danger de la vie d'autrui".