Climat – Environnement

Berry : l'Etang de la Mer Rouge vidé de son eau

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry jeudi 22 octobre 2015 à 11:44

L'étang de la Mer Rouge méconnaissable
L'étang de la Mer Rouge méconnaissable © Radio France - Gaëlle Fontenit

Depuis janvier, l'étang de la Mer Rouge, le plus grand étang de la Brenne, est entièrement vide. Cette opération s'appelle un assec, elle est nécessaire à la vie biologique de l'étang.

Des kilomètres de prairies. Des hectares de trèfles, de renouées, de bidens et une grande flaque, de quelques dizaines de mètres, dans laquelle nage, un peu perdu, un canard... Voilà tout ce qu'il reste de l'étang de la Mer Rouge. Le plus grand étang de la Brenne est en assec, une opération qui consiste à le vider de toute son eau pendant plusieurs mois.

Un assec tous les huit à dix ans

"Tous les étangs sont reliés entre eux. C'est un peu comme un système de baignoire sur un escalier : on commence par enlever la bonde de la première baignoire, l'étang le plus haut, puis celui de la deuxième, etc." explique François Pinet, chargé de gestion environnement à la Maison du Parc.

L'étang a été vidé l'hiver dernier. Il est donc resté un peu plus de 10 mois à sec. "Il faut un mois pour le vider. On fait ca l'hiver parce que c'est le moment de l'année où l'eau est la plus oxygénée et cela permet de pécher les poissons dans de bonnes conditions" précise François Pinet.

L'opération sert d'abord à gérer la vase : "la vase au fond de l'étang ne se minéralise plus. Grâce à l'assec, il y a des plantes qui poussent, ça aére les boues. Les graines vont aussi servir à nourrir les poissons. "

Cette période est également mise à profit pour nettoyer les pêcheries, ces zones en bord d'étang où les pisciculteurs peuvent remonter les filets. Enfin, au cours des mois d'assec, les propriétaires des étangs en profitent pour faire quelques travaux de consolidation des berges.

L'étang de la Mer Rouge devenu prairie - Radio France
L'étang de la Mer Rouge devenu prairie © Radio France - Gaëlle Fontenit

Après pratiquement une année hors d'eau, les bondes ont été fermées et l'étang de la Mer Rouge commence depuis quelques jours à se remplir, grâce à l'eau de pluie, mais également grâce aux autres étangs. "Les propriétaires s'entendent entre eux pour commencer par faire l'assec de l'étang le plus en aval. Comme cela, l'eau des étangs en amont, lorsqu'ils sont à leur tour vidés, viennent remplir les étangs en aval, qui eux ont déjà été nettoyés." décrit François Pinet.

Il faudra attendre au plus tôt le mois de décembre pour que l'étang de la Mer Rouge atteigne son niveau habituel. Il sera ensuite ré-empoissonné.