Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Berry : les cueilleurs de champignons sont à la peine à cause de la sécheresse

jeudi 1 novembre 2018 à 5:01 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Ce début de mois de novembre est le moment propice pour aller à la cueillette aux champignons, notamment dans le Berry. Pourtant, cette année, la sécheresse vient contrarier la pousse des girolles et des cèpes, et surtout elle vient contrarier les cueilleurs.

Les cueilleurs avaient tout de même prévu paniers et sacs.
Les cueilleurs avaient tout de même prévu paniers et sacs. © Radio France - Aurore Richard

Vierzon, France

Les amateurs berrichons de champignons savent que ce début novembre est le moment idéal pour la cueillette. Malheureusement, ils vont être déçus parce que cette année, ils risquent de revenir la panier vide. La faute à la sécheresse qui a empêché les champignons de pousser. Un groupe de quelques passionnés est allé cueillir des champignons dans la forêt de Vierzon et ils sont revenus quasiment bredouille.

Au départ, le petit groupe n'est pas très optimiste mais il a quand même prévu les sacs et les paniers. "A la dernière cueillette, je n'ai pas ramassé beaucoup de champignons, juste trois ou quatre", se rappelle Bastian qui espère faire mieux pour ce nouveau rendez-vous. 

Claude Delhôtel du Cercle mycologique Berry-Sologne prend la tête du groupe et les emmène dans une zone où habituellement il y a des bolets et des cèpes. "Là, _quand c'est une année normale, en deux heures_, vous faites une bonne cuisine, vous ramassez facilement entre un et deux kilos", explique-t-il. 

Pas de champignon même sur les souches

Sur place, il remarque d'abord un sol sec. Gilles Quentin, qui a longtemps travaillé à l'Office national des Forêts jette un œil aux arbres. "Les souches ont complètement desséché et on n'a même pas de champignons de souche, des lignicoles", souligne-t-il. Pourtant, pour pousser les champignons ont besoin d'humidité, d'eau. 

Les cueilleurs trouvent bien quelques champignons mais non-comestibles, principalement des sclérodermes. 

Le scleroderme n'est pas un champignon comestible.  - Radio France
Le scleroderme n'est pas un champignon comestible. © Radio France - Aurore Richard

Pour les deux spécialistes, la saison est compromise  : elle sera courte et il faudra éviter les coups de gelée. Claude Delhôtel compte tout de même sur des pousses tardives. L'année dernière, il avait notamment ramassé des cèpes à Noël.