Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : des battues de sangliers organisées ce weekend

-
Par , France Bleu Besançon

Des battues de sangliers ont lieu tout ce weekend dans le Grand Besançon. Une autorisation exceptionnelle a été accordée par la préfecture du Doubs au vue du nombre croissant de sangliers dans le département. Ces animaux se rapprochent des villes et menacent les cultures.

Julien Lamure, président de l'association de chasse communale de Besançon, samedi lors d'une battue dans le grand Besançon
Julien Lamure, président de l'association de chasse communale de Besançon, samedi lors d'une battue dans le grand Besançon © Radio France - Virginie Vandeville

Des battues de sangliers sont organisées tout ce weekend dans le Grand Besançon. La période de chasse, achevée le 31 janvier a été prolongée par la préfecture jusqu'à fin février dans le Doubs, en raison du nombre important de sangliers à proximité de Besançon et des dégâts qu'ils causent.  

Avant le rappel des règles de sécurité, les chasseurs choississent leur position leur de la battue.
Avant le rappel des règles de sécurité, les chasseurs choississent leur position leur de la battue. © Radio France - Virginie Vandeville

Samedi, la battue était organisée dans le secteur de la Chapelle des buis. Une trentaine de chasseurs de l'Association de chasse communale de Besançon (ACCA) étaient en charge de réguler la population.Une battue très réglementée. Les chasseurs sont autorisés à tuer trois sangliers de plus de quarante kilos.

Une surpopulation de sangliers

" Les laies font désormais jusqu'à trois portée par an", assure Julien Lamure, le président de l'association. Une surpopulation qu'il faut gérer car les sangliers retournent la terre un peu partout, à la recherche de vers de terre et de glands." Cela crée de vrais dégâts dans les cultures", ajoute Julien Lamure.

Exemple de dégâts causés par les sangliers dans les environs de Besançon
Exemple de dégâts causés par les sangliers dans les environs de Besançon - Julien Lamure

Des sangliers aux portes des villes

Le prolongement de la période de chasse, pour les sangliers uniquement, s'explique aussi par la proximité des sangliers près des villes. "Les sangliers ont déserté le bois de Chahut et sont désormais au bord du Doubs", explique Julien Lamure. "Il ne faut pas oublier que le sanglier est un animal sauvage", conclut le chasseur.

Les chasseurs participants à la battue, ce samedi dan le grand besnaçon
Les chasseurs participants à la battue, ce samedi dan le grand besnaçon © Radio France - Virginie Vandeville

Après une matinée de battue, les chasseurs ont prélevé trois sangliers. Une autre battue a lieu ce dimanche dans le secteur de Vatageot, dans le Grand Besançon mais aussi jeudi prochain, dans le secteur de Tilleroyes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess