Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Bientôt un grand jardin partagé à Cavaillon ?

-
Par , France Bleu Vaucluse

L'association AVEC, "Vers une écologie citoyenne" souhaite ouvrir un grand jardin partagé à Cavaillon (Vaucluse) sur un terrain donné à la mairie par un particulier en 2007. Mais le projet piétine depuis deux ans.

Le grand terrain est aujourd'hui encore complètement abandonné
Le grand terrain est aujourd'hui encore complètement abandonné © Radio France - Théophile Pedrola

Cavaillon, France

Une parcelle de terrain, située en sortie de Cavaillon, route de Robion, d'environ 17.000 mètres carrés. Propriété de Madame Durand, qui décide de le léguer à son décès, en 2007, à la mairie.  Une seule condition : en faire un jardin public. Douze ans plus tard, le terrain est toujours dans le même état. En 2015, l'association AVEC, désireuse de créer un jardin partagé à Cavaillon, s’intéresse à la parcelle et prend contact avec la famille Durand. 

La petite-fille de la donneuse, Annie Durand est emballée : "Cette idée de jardin partagé, je trouve ça magnifique, témoigne-t-elle. Simplement se retrouver le soir, pour manger ensemble... Je pense que c'était son but !"

"On veut juste créer du lien social." Paul Nicolas, le président de l'association AVEC

L'association contacte alors la mairie, pour lui faire part de son projet, mais l'autorisation tarde à arriver. "On veut simplement créer un endroit où des gens qui n'en ont pas l'habitude pourraient cultiver, des passionnés viendront échangerdes idées, des semences, du savoir-faire, détaille Paul Nicolas, le président de l'association AVEC. En fait, on veut créer du lien social." 

Une interrogation : qui pourrait y accéder ? 

Aujourd'hui, le terrain est toujours en friche. Contactée, la mairie de Cavaillon répond avoir demandé des précisions sur qui pourrait accéder à ce jardin partagé, "car les demandes seront plus nombreuses que les places disponibles." Paul Nicolas est étonné de cette réponse : "On n'a jamais eu cette question, et on aimerait bien l'avoir, parce que si c'est ça le blocage, il est facile à lever." 

La mairie ajoute ne pas être opposée au projet. Un possible malentendu ou une mauvaise communication entre les parties, qui ralentit la transformation de ce grand terrain de l'ouest de Cavaillon en jardin partagé. 

Choix de la station

France Bleu