Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Bientôt une usine de méthanisation à Bourgogne-Fresne dans la Marne

mercredi 18 juillet 2018 à 10:20 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

C'est encore un projet. La commune marnaise de Bourgogne-Fresne pourrait bientôt accueillir une usine de méthanisation. Elle traiterait 36.000 tonnes de déchets agricoles par an pour les transformer en biogaz. L'enquête publique s'est terminée ce mardi 17 juillet mais ce projet fait débat.

Un tracteur dans un champs d'Ile de France
Un tracteur dans un champs d'Ile de France © Maxppp - Bruno Levesque

Fresne-lès-Reims, France

A Bourgogne -Fresne au nord de Reims, une usine de méthanisation verra peut-être bientôt le jour. Pour le moment il ne s'agit encore qu'un projet.  Cette usine de méthanisation pourrait traiter 36.000 tonnes de déchets agricoles chaque année soit 100 tonnes par jour et les transformer en biogaz, une énergie renouvelable

Ce projet est porté par un groupe d'agriculteurs réunis autour d'une société mais il est loin de plaire à tout le monde dans les communes avoisinantes.  Une enquête publique a eu lieu. Elle s'est terminée ce mardi soir mais seulement 300 habitants ont donné leur avis. 

Usine de méthanisation à Viriat - Maxppp
Usine de méthanisation à Viriat © Maxppp - Laurent THEVENOT

Pour le maire de Bourgogne-Fresne, Jean-Paul Lemoine "la méthanisation, nous sommes pour mais à condition que cela nuise le moins possibles aux habitants qui résident autour de l'usine. Dans ce projet agricole, nous, on a droit à rien, simplement à avoir sous les yeux cette usine , mais aussi les odeurs liées à l'épandage, bref, aucuns bénéfices."

Une association s'est également crée pour tenter de faire avorter ce projet d'usine de méthanisation à Bourgogne -Fresne.  C'est l'Association Citoyenne de Défense de la Nature et des Personnes contre les Pollutions et les Nuisances (ACDPN). Elle compte 130 habitants de 5 communes autour de Fresne lès Reims et Bourgogne.  Sébastien Almagro en est le président et il affirme que ce projet d'usine " est inquiétant d'abord pour sa proximité avec les habitations, mais également pour sa dangerosité ; en effet,  il est classé Atex c'est à dire en atmosphère explosive et en plus le futur site est situé sur une nappe d'eau qui alimente des villages avoisinants".

A présent, le commissaire enquêteur a jusqu'au 24 Août 2018 pour rendre son avis sur ce projet d'usine de méthanisation et donner ou pas son feu vert et déposer par la même occasion son rapport aux services de la Préfecture.