Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Biodiversité : des espèces menacées en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

À l'heure où des experts mondiaux de la biodiversité sont réunis à Paris, inquiets par le million d'espèces menacées d'extinction dans les prochaines décennies, les chiffres sont aussi très inquiétants en région Pays de la Loire et en Mayenne.

Putois (illustration)
Putois (illustration) © Maxppp - Maxppp

Louverné, France

Une alerte rouge mondiale sur la biodiversité. Des experts de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) estiment à un million le nombre d'espèces menacées d'extinction dans les prochaines décennies sur la planète. Dans la région Pays de la Loire, 35% des oiseaux nicheurs, 38% des reptiles et 24% des plantes à fleur et fougères sont menacés. Et La Mayenne n'échappe évidemment pas au phénomène. 

Dès les années 80, on observait une grande diminution de certains batraciens. Le sonneur à ventre jaune par exemple, une sorte de petit crapaud que l'on localise plus facilement dans la Sarthe de nos jours. "Aujourd'hui le putois est aussi menacé" explique Patrick Mur le directeur de l'association Mayenne Nature Environnement à Louverné. "C'est la version sauvage du furet, qui n'est pas protégé mais qui devrait l'être. Le putois subit de plein fouet la destruction de ses habitats, notamment les zones humides mais aussi la disparition de ses proies" ajoute t-il. 

La faute au réchauffement climatique mais surtout à la disparition de plus en plus de terres agricoles explique Sophie Bringuy conseillère régionale du groupe Écologiste et Citoyen. "La région est la championne de France en terme d'étalement urbain et d’artificialisation des sols.  On est les meilleurs bétonneurs de France ! Et quand on créé des ruptures dans la circulation des espèces, ça les fragilise" explique l'élue. Pour stopper l'extinction des espèces, la solution est politique. Cela passe aussi par le lobbying pour le directeur de Mayenne Nature Environnement. "On sent bien qu'il y a un changement de mentalité et qu'il y a une évolution très positive de tout ce qui concerne le maintien de la biodiversité. Les citoyens peuvent donc influer sur les politiques" estime Patrick Mur. 

"La région ne consacre que 2% de son budget à l'environnement" d'après Sophie Bringuy conseillère régionale du groupe Ecologiste et Citoyen.