Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Bois de Vincennes : ils manifestent contre le projet de baignade au lac Daumesnil

samedi 24 février 2018 à 18:56 Par Boris Loumagne, France Bleu Paris

La mairie de Paris souhaite créer une zone de baignade au lac Daumesnil dans le Bois de Vincennes. Une centaine de personnes ont exprimé ce samedi leur opposition à ce projet jugé "anti-écologique".

Une centaine de manifestants ont protesté contre le projet de la mairie de Paris
Une centaine de manifestants ont protesté contre le projet de la mairie de Paris © Radio France - Boris Loumagne

Daumesnil, Paris, France

Ils étaient une centaine à avoir bravé le froid ce samedi matin pour dire "non" au projet de baignade au lac Daumesnil situé dans le Bois de Vincennes (12ᵉ).  La mairie de Paris veut transformer une partie du lac Daumesnil en zone de baignade comportant une plage aménagée ainsi que des bassins, le tout accessible de mi-juin à mi-septembre. Un projet prévu pour 2019 et qui pourrait attirer 2000 personnes par jour. Mais c'était sans compter la colère de nombreuses associations de protection de l'environnement. Selon elles, le projet est "anti-écologique". Le collectif Bois de Vincennes-Le Feu au Lac a également lancé une pétition réunissant près de 10 000 signatures.

L'enquête publique se clôturera le 9 mars - Radio France
L'enquête publique se clôturera le 9 mars © Radio France - Boris Loumagne

La faune et la flore "menacée"

D'après Camille, à la tête du collectif Bois de Vincennes-Le Feu au Lac, "les travaux d'aménagement chasseraient une partie des 80 espèces d'oiseaux qui cohabitent autour du lac". Les paons, les cygnes, les poules d'eau et autres goélands verraient également leur habitat perturbé par "une bétonisation massive du lieu avec un mur de huit mètres de profondeur et un mur de soutènement de 250 mètres de long". A cela s'ajouteraient des jets d'eau pour effaroucher les oiseaux : leurs fientes peuvent être toxiques pour les baigneurs.

"De nombreux arbres seraient également menacés par une trop forte fréquentation précise Georges Feterman, président de l'association ARBRES et le piétinement des baigneurs pourrait affaiblir leurs racines." Parmi ces arbres menacés, on trouve des platanes centenaires. En somme ce projet est "une aberration" pour les manifestants, sachant que le site est classé, notamment, Zone Naturelle Faunistique et Floristique (ZNIEFF). L'inspectrice des sites de la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie (DRIEE) a d'ailleurs rendu un avis défavorable à ce projet. 

L'enquête publique est toujours en cours.  Vous avez jusqu'au 9 mars pour donner votre avis, sur internet ou en mairie du 12ᵉ arrondissement.