Climat – Environnement

A Bordeaux aussi, transports en commun gratuits jusqu'à dimanche soir

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde vendredi 14 mars 2014 à 10:27

Le tramway place des Quinconces
Le tramway place des Quinconces © Radio France

La Communauté urbaine de Bordeaux a annoncé la gratuité des transports en commun sur le réseau de l'agglomération bordelaise jusqu'à dimanche. Une mesure prise en réponse au pic de pollution. L'indice de qualité de l'air est redevenu très médiocre ce vendredi.

Après Paris et l'Ile-de-France ou des villes comme Caen, Rouen, Grenoble ou Reims, la Communauté urbaine de Bordeaux a décidé de permettre aux habitants d'utiliser gratuitement les transports en commun : tramway, bus, bateaux BatCub, vélos VCub et parcs relais .

Si la pollution avait connu un pic mercredi, la situation semblait s'être améliorée hier jeudi. L'alerte lancée par la préfecture de Gironde recommandant aux automobilistes d'abaisser leur vitesse de 20 km/h en-dessous des limites autorisées avait même été levée. La situation s'est à nouveau détériorée ce vendredi puisque l'organisme Airaq, qui mesure la qualité de l'air en Aquitaine, annonce un indice de 8 sur une échelle de 10 (10 étant la pire qualité de l'air mesurable).

Il est donc possible de prendre les transports en commun sans valider son billet et donc sans payer. Une mesure qui sera en vigueur jusqu'à la fin du week-end dimanche soir.

Une mesure prise sous pression en pleine campagne municipale

C'est le groupe Europe Ecologie - Les Verts à la Communauté urbaine de Bordeaux qui, le premier, a réclamé hier jeudi cette gratuité dans les transports en commun, suivi de peu par la mairie de Bordeaux. Dans un communiqué, Alain Juppé demandait cette mesure mais également l'ouverture d'une réflexion sur la baisse du prix des billets lors des périodes de pollution. Le maire de Bordeaux a également demandé aux agents de la ville de limiter leurs déplacements avec les véhicules municipaux aux trajets strictements indispensables.

Ce vendredi matin, le président de la Communauté urbaine, Vincent Feltesse, également candidat aux municipales à Bordeaux face à Alain Juppé, a donc choisi de franchir le pas. Certains y verront des attitudes opportunistes et une mesure de circonstance à moins de dix jours maintenant du scrutin.