Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : le premier frigo partagé de Nouvelle Aquitaine en service près de la gare Saint-Jean

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Bordeaux, France

C'est un frigo en libre service, où vous pouvez déposer des aliments au lieu des les jeter : le frigo Zéro Gaspi, créée à l'initiative du CREPAQ, fonctionne depuis quelques jours rue Tauzia, à Bordeaux. Une façon très concrète de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Premiers dépôts dans le Frigo partagé de la rue Tauzia, à Bordeaux
Premiers dépôts dans le Frigo partagé de la rue Tauzia, à Bordeaux © Radio France - Pierre-Marie Gros

Un frigo installé en pleine rue, où tout le monde peut venir déposer ou retirer de la nourriture : voilà qui n'est pas banal. Ce Frigo Zéro Gaspi, le premier du genre sous cette forme en Nouvelle-Aquitaine, est en service depuis quelques jours rue Tauzia, près de la gare St Jean, à Bordeaux .  Une action innovante initiée par le CREPAQ, le Centre de Ressource d'Ecologie Pédagogique de Nouvelle-Aquitaine, afin de lutter très concrètement contre le gaspillage alimentaire. 

Il s'agit d'une caisson en bois, avec à l'étage inférieur, un réfrigérateur pour les denrées périssables : oeufs, fromage, yaourts, légumes ...   Les plats cuisinés sont aussi les bienvenus, mais sans viande et sans poisson, pour des raisons de sécurité alimentaire. Au dessus du frigo, se trouve un garde-manger pour déposer les produits secs - pâtes, riz, biscuits ou boîtes de conserves. A chaque dépôt, vous devez remplir une fiche de suivi. 

Lutter contre le gaspillage... et créer du lien social dans le quartier

Esteban habite le quartier , et à été l'un des premiers "donateurs" . "J'ai déposé des yaourts que je n'allais pas consommer, explique-t-il, et plutôt que jeter, il était plus intelligent d'en profiter quelqu'un. Dans la lutte contre le gaspillage, j'apporte ma petite pierre à l'édifice". 

Le Frigo Zéro Gaspi se remplit petit à petit
Le Frigo Zéro Gaspi se remplit petit à petit © Radio France - Pierre-Marie Gros

Le concept nous vient d'Allemagne, et il  essaime depuis à travers le monde . Il s'agit d'un frigo partagé, différent dans l'idée d'un frigo solidaire, car il ne vise pas uniquement les populations les plus défavorisées.  Pour Nadège Lecouturier, chargée de mission au CREPAQ, et cheville ouvrière de l'opération, " cela permet aux personnes qui sont en réelle difficulté sociale d'être plus à l'aise, et de ne pas se sentir stigmatisée, car elles voient qu'il sert à tout le monde dans le quartier." "Celui qui passe dans la rue, et qui se dit : tiens, on est dimanche, je n'ai pas d'oeuf, c'est bon , il se sert", ajoute Anabelle Leblond, en service civique au CREPAQ. Elle fait partie de l'équipe qui s'occupe désormais de l'entretien de ce frigo. La temprature est vérifiée régulièrement, tout comme la date limite de consommation des produits. 

"Pour tous, pour éviter de stigmatiser ceux qui sont dans le besoin" Nadège Lecouturier, du CREPAQ

Cet équipement se trouve sur un trottoir, devant  le Pool House Rotisserie des Arts, que gère Florence Etienne. Il est branché sur les installations du restaurant, c'est donc elle qui paie la facture d'électricité.   "C'est sûr, ce sont des frais supplémentaires, mais c'est ma façon modeste de participer à cette action solidaire et écologique. Même si désormais je ne jette plus de nourriture dans mon établissement, j'estime que je n'en fait pas encore sur le sujet". 

Une fiche de suivi à remplir à chaque dépôt
Une fiche de suivi à remplir à chaque dépôt © Radio France - Pierre-Marie Gros

Au fil des jours, le frigo se remplit, et les habitants du quartier jouent le jeu : "je l'ai appris dans un tract dans ma boîte aux lettre, explique Anna , je trouve ça génial, je vais en parler autour de moi pour faire connaître cette initiative. C'est important pour la vie de quartier, et puis ça nous fait réfléchir à notre façon de consommer". 

"Donner plutôt que jeter, c'est plus intelligent"

Il faut savoir que ce sont 29 kilos d'aliments qui sont jetés par année et par habitant en France. Le CREPAQ a créé un tutoriel, pour ceux qui seraient intéressés par sa démarche et qui voudraient créer eux aussi un frigo partagé. Cette action est soutenue par Bordeaux-Métropole dans le cadre sa démarche "Territoire Zéro Déchet- Zéro gaspillage". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess