Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgogne-Franche-Comté : RTE sort le chéquier pour accompagner la transition énergétique

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ce sont des millions d'euros que RTE, 1er réseau de transport d'électricité d'Europe, investit dans notre région Bourgogne-Franche-Comté pour financer de nombreux projets et accompagner la transition énergétique. Sa représentante pour la Région Est en a présenté quelques uns à Dijon ce mardi.

Opération de maintenance menée par des agents de RTE -Réseau de transport d'électricité- sur une ligne haute tension de 63 000 volts dans le Nord (illustration).
Opération de maintenance menée par des agents de RTE -Réseau de transport d'électricité- sur une ligne haute tension de 63 000 volts dans le Nord (illustration). © Maxppp - Pierre Rouanet

Le gouvernement a présenté fin avril son projet de loi sur l’énergie et le climat. Il entend atteindre la « neutralité carbone » d'ici à 2050. En Bourgogne-Franche-Comté en 2018, RTE adaptant son réseau de transport d'électricité pour accompagner la transition énergétique, a investit 46,4 millions d'euros. Avec ce constat : hydroélectricité, éolien, photovoltaïque l'an dernier l'électricité d'origine renouvelable a couvert 16% de la consommation régionale.    

De gros investissements dans le Doubs et l'Yonne en 2018

Dans quels départements de Bourgogne-Franche-Comté, RTE a réalisé ses plus gros investissements l'an dernier? La réponse d'Élisabeth Bertin "Déléguée RTE pour la Région Est". "Nous avons eu des investissements sur toute la région. Parmi les plus notables il y a celui réalisé du côté de Besançon où nous avons créé un nouveau poste électrique de 63 mille volts qui permet de sécuriser l'alimentation de la ville tout accueillant des énergies renouvelables" explique Élisabeth Bertin. 

Élisabeth Bertin, déléguée RTE pour la Région Est ce mardi 7 mai dans les locaux du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté à Dijon.
Élisabeth Bertin, déléguée RTE pour la Région Est ce mardi 7 mai dans les locaux du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté à Dijon. © Radio France - Thomas Nougaillon

Une ligne souterraine dans l'Yonne 

Ce projet représente une bonne part des investissements réalisés l'an dernier dans la région mais il n'est pas le seul. "On a eu également la création d'une nouvelle ligne souterraine dans l'Yonne entre le poste électrique de Sens et des Chaillots qui nous a permis d'accompagner le développement économique de ce territoire". 

Élisabeth Bertin "Déléguée RTE pour la Région Est"

"Ringo" arrive en Côte-d'Or

RTE prévoit d'autres gros investissements dans notre région dans les mois qui viennent. Le groupe devrait investir 164 millions d'euros d'ici 2021 avec notamment un gros projet en Côte-d'Or, le projet "Ringo". Un procédé pilote pour lequel trois lieux d'implantation ont été retenus, l'un dans les Hautes Alpes, un autre en Nouvelle Aquitaine et le dernier à Fontenelle dans la Vallée de la Vingeanne. Dans les prochains mois RTE doit installer de grosses batteries pour faire du stockage d'énergies renouvelables, énergies qui seraient ensuite -selon les besoins- envoyées dans le réseau national d'électricité. 

L'éclairage de notre reporter sur le projet "Ringo".

Les premières batteries en septembre prochain

"Les études sont actuellement en cours, on devrait commencer à partir du mois de septembre 2019 à réaliser des travaux de génie civil destinés à accueillir les premières batteries sur le site de Fontenelle" confirme Élisabeth Bertin pour qui "Ringo est une expérimentation parmi tant d'autres qui se déroulent actuellement dans le monde entier. Car la transition énergétique nous emmène vers des modes de fonctionnement qui devraient être très différents sans aucun doute" conclue t-elle.

Opération de maintenance menée par des agents de RTE sur une ligne haute tension de 63 000 volts à Petite-Forêt dans le Nord.
Opération de maintenance menée par des agents de RTE sur une ligne haute tension de 63 000 volts à Petite-Forêt dans le Nord. © Maxppp - Pierre Rouanet

La consommation d'électricité a baissé de 1,4% l'an dernier en Côte-d'Or

En 2018 la consommation d'électricité en Bourgogne-Franche-Comté a baissé de 1,4% par rapport à 2017. Mais sur 10 ans cette consommation est plutôt stable dans la région. Notez par ailleurs que la Bourgogne-Franche-Comté est l'une des rares régions où la consommation de la "grande industrie" -notamment la métallurgie- n'a pas diminuée en 2018, avec +1,4% selon les chiffres fournis par RTE, elle est même en légère augmentation. 

"Les idées reçues" 

Ce mercredi 8 mai 2019 dans la matinale radio de France Bleu Bourgogne vous retrouverez notre rubrique "les idées reçues". Elle sera consacrée aux économies d'énergies que nous sommes tous incités à réaliser dans le cadre de la transition énergétique. C'est Sébastien Crombez chef de mission régionale Climat Air Énergie à la Dréal qui y répondra à 6h23 et 7h42. A écouter sur le 98.3 ou le 103.7 ou bien dès maintenant en cliquant sur le lien ci dessous.

Les "Idées Reçues" de France Bleu Bourgogne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu