Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Brâme du cerf à Bercé : l'ONF ferme des routes pour la tranquillité des animaux

vendredi 1 septembre 2017 à 16:50 Par Alexandre Chassignon, France Bleu Maine

Pendant tout le mois de septembre, plusieurs routes forestières des forêts de Bercé, Perseigne et Sillé sont fermées à la circulation. L'ONF renforce cette année les mesures pour préserver les cerfs du transit local et des curieux venus pour le brame.

Joël Linte et les agents de l'ONF ferment - physiquement -  la route de Grammont chaque soir.
Joël Linte et les agents de l'ONF ferment - physiquement - la route de Grammont chaque soir. © Radio France - Alexandre Chassignon

Impossible de passer. Des barrières métalliques barrent les extrémités de la route de Grammont, près de Marigné-Lailler, dans le nord du massif forestier de Bercé. Près de ces quatre kilomètres de ligne droite, de nombreuses clairières appréciées par les cerfs pendant le brâme. Jusque début octobre, ces grands cervidés se livrent à des parades nuptiales complexes et sonores , marquées notamment par des combats entre mâles.

Cela attire les curieux. A Bercé, "il y a des périodes où la forêt devient la place de la République : il y a des voitures partout, du monde partout... ça n'est pas ça le but", s'exclame Jean-Louis Hardouin, le président du groupement d'intérêt cynégétique de Bercé.

Un animal sauvage

Même s'ils sont concentrés sur cette activité, les cerfs veulent garder un peu d'intimité. Yvan Sevrée, agent patrimonial à l'ONF, rappelle que si l'on s'approche trop "le cerf va devenir méchant, ou fuir", au détriment de leur reproduction. Et les populations des forêts sarthoises restent fragiles : autour d'une centaine d'individus pour la principale, en forêt de Bercé, même si cette évaluation est très délicate.

Des panneaux annoncent clairement que la route est fermée. - Radio France
Des panneaux annoncent clairement que la route est fermée. © Radio France - Alexandre Chassignon

Mauvaises habitudes

"Les barrières en bois n'arrêtaient pas forcément les gens pendant le brâme, même s'il savent que c'est interdit" déplore Yvan Sevrée. L'arrêté préfectoral qui prévoit la fermeture de routes pendant le brâme date de 1992 mais il n'est toujours pas entré dans les habitudes. L'ONF a donc installé cet été ces larges barrières métalliques, encadrées de fossés. "Ce sera fermé au cadenas" précise Joël Linte, le responsable de l'ONF pour la Sarthe et la Mayenne. Les agents de l'ONF passeront donc chaque soir et chaque matin, une occasion supplémentaire de vérifier que tout se passe bien.

L'Office national des forêts encadre plusieurs sorties d'écoute du brâme et quelques places restent disponibles auprès de Carnuta. Le groupement d'intérêt cynégétique procède de son côté à des comptages par écoute pendant trois nuits, étalées sur septembre et octobre. Il est possible de participer bénévolement à ces comptages.