Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Polémique autour d'un nouveau projet d'urbanisation aux Angles, dans les montagnes catalanes

lundi 29 octobre 2018 à 16:31 - Mis à jour le lundi 29 octobre 2018 à 17:23 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon

Dans le cadre de son futur plan local d'urbanisme, la commune des Angles (Pyrénées-Orientales) souhaite urbaniser de nouvelles zones. L'objectif est d'attirer davantage d'habitants à l'année dans la station de ski. Mais le projet fait polémique. Certains dénoncent une volonté de bétonner.

Le village des Angles (archives)
Le village des Angles (archives) © Radio France - Sébastien Berriot

Les Angles, France

Le  projet de PLU (plan local d'urbanisme) de la commune des Angles fait polémique.  La municipalité souhaite urbaniser une dizaine d'hectares supplémentaire pour augmenter la population et soutenir l'économie locale.  Mais l'enquête publique qui s'est terminée début octobre a montré que les opposants à ce projet étaient nombreux. Certains écologistes et habitants accusent les élus de vouloir bétonner encore davantage la station de ski du Capcir, même si le projet a été approuvé par le parc naturel régional.  

Développer la commune, une priorité

Les 9 à 10 hectares prévus doivent permettre de construire de nouveaux chalets pour des résidences secondaires, mais aussi des petites maisons à caractère social pour aider des jeunes à accéder à la propriété et aussi une zone pour des résidences hôtelières haut de gamme. 

Protéger l'activité agricole

Pour l'association "Bien vivre en Pyrénées Catalanes", ce projet va encore s'attaquer aux terres agricoles et aux espaces naturels qui doivent normalement être protégés. Selon elle, la municipalité devrait plutôt autoriser des constructions dans des secteurs déjà urbanisés où il y  a encore de la place.

Dix hectares, pour une petite commune comme Les Angles, c'est énorme. Ce n'est pas conforme à la charte du parc naturel."(association "Bien vivre en Pyrénées Catalanes")

Le maire des Angles Michel Poudade, lui,se défend en expliquant qu'il s'agit d'une urbanisation très modérée et qui répond à des objectifs bien précis pour continuer à faire fonctionner l'économie de la commune. L'objectif de la municipalité est de faire passer la population des Angles de 540 habitants à 700 d'ici quinze ans. 

"Ce projet, c'est une quinzaine de permis par an. On n'est pas sur du bétonnage." (Le maire des Angles)

La commissaire enquêteur doit rendre son avis d'ici une petite semaine. Si le projet est validé par les différentes autorités et qu'il est mis en œuvre, l'association "Bien vivre en Pyrénées Catalanes" promet de déposer un recours, comme elle l'a déjà fait pour le plan local d'urbanisme de Font-Romeu.

Reportage aux Angles de Sébastien Berriot

Thomas Figarol, secrétaire de l'association "Bien vivre en Pyrénées Catalanes"

Michel Poudade, le maire des Angles