Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Brune Poirson en Creuse contre les pneus d'ensilage

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Berry

La secrétaire d'Etat à l'écologie Brune Poirson était en Creuse ce lundi. Elle est venue notamment signer une charte pour un meilleur recyclage des pneus d'ensilage.

Brune Poirson, la préfète de la Creuse, et Jean-Baptiste Moreau
Brune Poirson, la préfète de la Creuse, et Jean-Baptiste Moreau © Radio France - Benjamin Billot

Aulon, Creuse, France

Brune Poirson est venue en Creuse, pour faire une jolie photo au milieu des vaches de l'exploitation de Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député du département. Le but du déplacement de la secrétaire d'Etat à l'écologie : signer une charte d'engagement sur la filière pneus. Une charte qui s'attaque aux problèmes des pneus d'ensilage. Une pratiques agricole très commune, qui consiste à poser des pneus usagés récupérés à bas prix, sur les bâches des silos, pour assurer l'étanchéité et faire en sorte que la fermentation se déroule correctement. 

Un temps encouragée, cette pratique est désormais considérée comme nuisible pour l'environnement. Elle participerait à la dissémination de débris plastiques dans les champs de pâturage. Ces débris - pas uniquement des pneus -sont parfois ingérés par les vaches, ce qui peut entraîner des maladies

50% du coût pris en charge par les industriels

Ce sont les industriels fabricant de pneus qui vont se charger de la collecte et du recyclage, via une nouvelle structure, Ensivalor. Ils régleront 50% des frais, le reste sera à la charge des agriculteurs et des collectivités.

Dans un premier temps, il s'agira de récupérer ceux des agriculteurs qui cessent leurs activités. Ils devront d'abord être centralisés dans les coopératives avant d'être enlevés et recyclés. Ensivalor s'engage à traiter 15 000 tonnes de pneus par an

Mais la tâche est immense. Un rapport de l'ADEME datant de 2006 chiffre à 800 000 tonnes le volume des pneus sur les exploitations agricoles françaises. L'association Robin des Bois estime donc que la France et ses vaches mettront entre 15 et 25 ans à se débarrasser des pneus d'ensilage. 

Il existe pourtant d'ors et déjà des techniques alternatives, des bâches notamment qui n'ont pas besoin de pneus pour adhérer aux silos

Pneus d'ensilage utilisés par le député-éleveur Jean-Baptiste Moreau - Radio France
Pneus d'ensilage utilisés par le député-éleveur Jean-Baptiste Moreau © Radio France - Benjamin Billot
Choix de la station

France Bleu