Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Cachés par les glaces, 1,5 million de manchots Adélie ont été découverts en Antarctique

vendredi 2 mars 2018 à 12:21 Par Marina Cabiten, France Bleu

Une immense colonie de manchots isolée par les glaces a été découverte par des chercheurs, bien plus grande que ce qu'ils imaginaient, selon un article publié vendredi dans la revue Scientific Reports.

Découverte surprise de 1,5 million de manchots Adélie isolés en Antarctique.
Découverte surprise de 1,5 million de manchots Adélie isolés en Antarctique. © AFP - Rachael Herman / Stony Brook University

Plus de 1,5 million de manchots Adélie, cachés par des glaces sur un archipel de l'Antarctique, ont été découverts au bout de plusieurs années de recherches, a révélé vendredi la revue Scientific Reports. Les scientifiques savaient que des manchots Adélie, avec leur ventre blanc, leur tête noire et leurs yeux cerclés de blanc, étaient installés sur au moins un des neufs îlots, où un recensement en 1996-97 avait évalué les nids entre 285.000 et 305.000. Mais les manchots sont bien plus nombreux. 

Une découverte majeure

"Au début, j'ai pensé que c'était une erreur", explique le chercheur Heather Lynch. "Mais quand nous avons mis la main sur des images satellites commerciales haute résolution, nous avons su que c'était une découverte majeure". Profitant d'une rare ouverture dans les glaces qui emprisonnent cette zone hostile presque toute l'année, très rarement visitée, une expédition se rend sur place en décembre 2015 pour confirmer de visu la découverte. A l'aide de drones, de photographies et de comptage manuel des nids et des oiseaux, les chercheurs ont enfin un recensement complet : 751.527 couples de manchots Adélie, soit "plus que dans tout le reste de la péninsule antarctique"

"Ils ont toujours été là" 

"Ça a été une expérience incroyable, de trouver et de compter autant de manchots", commente dans un communiqué Tom Hart, chercheur au département de zoologie d'Oxford et membre de cette équipe de scientifiques. Fort de leur recensement, les scientifiques ont en effet remonté le temps, analysant notamment des images aériennes en noir et blanc datant de 1957. "Ils ont toujours été là", insiste Tom Hart. 

De manière générale, la population de manchots Adélie, installée tout autour du continent blanc, est globalement en augmentation depuis 30 ans, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Mais de précédentes études ont observé un déclin de certaines colonies, en particulier côté ouest de la péninsule antarctique. Au centre des inquiétudes des scientifiques, la pêche au krill, minuscule crevette à la base de l'alimentation de plusieurs espèces de manchots.