Climat – Environnement

Canicule : 67 départements en vigilance orange

Par Tifany Antkowiak, France Bleu mardi 20 juin 2017 à 16:05 Mis à jour le mercredi 21 juin 2017 à 16:06

La canicule était toujours présente sur une large partie du pays mercredi
La canicule était toujours présente sur une large partie du pays mercredi © Maxppp - Lartigue Stephane

Il fait encore très chaud pour un mois de juin, et Météo France a décidé d'étendre encore mercredi la vigilance orange canicule : 67 départements sont concernés.

Comme le prévoyait Météo France en début de semaine, l'épisode de canicule qui touche une bonne partie de la France depuis lundi se poursuit mercredi. Les 67 départements concernés sont : Ain (01), Aisne (02), Allier (03), Ardèche (07), Ariège (09), Aube (10), Charente (16), Cher (18), Corrèze (19), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Dordogne (24), Doubs (25), Drôme (26), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Isère (38), Jura (39), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Loiret (45), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Maine-et-Loire (49), Marne (51), Haute-Marne (52), Mayenne (53), Nièvre (58), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Somme (80), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

  - Visactu
© Visactu

Records de chaleur

Mercredi, c'est en journée que des records pourraient être battus, dans l'Ouest de la France où Météo France prévoit une "chaleur intense", et ajoute que "l'ambiance devient vite chaude et lourde" dans une grande partie du pays. Des orages pourront se développer sur les reliefs des Pyrénées, des Alpes et du Massif Central jusqu'aux Cévennes. Des orages plus isolés sont également possibles en fin de journée en plaine. Le risque orageux est "un peu plus marqué" entre la Normandie, le centre et la Bourgogne et en Midi-Pyrénées, précisé Météo France.

► LIRE AUSSI : Canicule : les conseils d'un médecin en cas de coup de chaud

Alertes à la pollution dans les Hauts-de-France et en région parisienne

Les températures seront encore élevées mercredi : 27 à 32°C au plus chaud de l'après-midi en bord de mer, 33 à 36°C dans les terres et jusqu'à 37 ou 38°C plus localement en Ile-de-France et du Centre au Sud-ouest. Jeudi, les fortes chaleurs devraient toucher jeudi l'est du pays, avec un pic à 37°C en Alsace.

Conséquence de cet épisode caniculaire, un pic de pollution à l'ozone, constaté lundi, devait se poursuivre mardi et mercredi à Paris, selon Airparif. La pollution de l'air était également favorisée mardi dans les Hauts-de-France, et elle devait perdurer mercredi dans la région. La qualité de l'air se dégradait aussi mardi en Bourgogne, en Normandie ainsi qu'en Isère.

Un mort après une baignade en Indre-et-Loire, risque élevé d'incendies

Près de Tours (Indre-et-Loire), le corps d'un homme de 31 ans a été repêché mardi matin. La victime avait sauté dans la Loire dimanche depuis un pont de Tours pour se rafraîchir et avait été emportée dans un tourbillon.

Dans le département voisin de l'Indre, cinq départs de feu avaient été signalés lundi par les pompiers, qui craignent la multiplication d'incidents en raison des conditions caniculaires et du début des travaux de moisson. Dans les Pyrénées-Orientales, un incendie a parcouru lundi en fin d'après-midi huit hectares de végétation près de Collioure entraînant la mobilisation de 80 pompiers et cinq Canadair. "Le sol est très sec, le vent attise rapidement (les flammes)", ont indiqué les gendarmes du département.

Piscine gratuite, distribution d'eau... et jupe pour les hommes

Pour lutter contre les ouvertures intempestives des bouches à incendie, certaines municipalités ont pris des mesures incitatives, comme à Aubervilliers, où l'accès au centre nautique est gratuit de mercredi à vendredi. Le syndicat des transports franciliens, avec la SNCF et la RATP, a effectué mardi une distribution massive de bouteilles d'eau, notamment dans les cinq grandes gares parisiennes, où l'affluence est la plus forte.

Initiative remarquée aussi, celle de six conducteurs du réseau Semitan (bus et tramways), qui sont allés travailler vêtus d'une jupe mardi, pour protester contre l'interdiction de venir sur leur lieu de travail en bermuda ou en pantacourt.