Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement DOSSIER : Vague de chaleur : conseils et infos pratiques

Canicule : boire de l'eau, d'accord, mais pas n'importe comment

-
Par , France Bleu

Un nouvel épisode de canicule touche la France cette semaine. Avec les sempiternelles recommandations : boire de l'eau régulièrement ! Mais attention : il est déconseillé de trop boire, et de boire n'importe comment.

En période de canicule, il est recommandé de "boire régulièrement" : mais attention à ne pas faire du zèle, ça peut même être dangereux pour la santé.
En période de canicule, il est recommandé de "boire régulièrement" : mais attention à ne pas faire du zèle, ça peut même être dangereux pour la santé. © Maxppp - Sylvie Cambon

France

Un nouvel épisode de canicule s'abat sur la France. 38 degrés sont attendus avant des pics à 40 degrés en milieu de semaine. Comme d'habitude, et comme le premier épisode caniculaire du mois dernier, le ministère de la Santé réitère ses éternels conseils à adopter. En premier lieu, il est conseillé de boire de l'eau régulièrement. Un conseil qu'on vous donne aussi, sur France Bleu, parmi ceux qu'il faut respecter pendant ces vagues de chaleur.

Ne pas trop boire

En général, il est recommandé de boire entre 1 et 1,5 litre d'eau par jour. Selon le site lanutrition.fr, on y ajoute un demi-litre par degré supplémentaire à partir de 38°C. Tout ça pour compenser l'eau qu'on perd avec la transpiration ou la respiration. Pour les habitants du sud-ouest, qui pourraient connaître des températures de 40 ou 41 degrés cette semaine, cela signifie donc qu'il faudrait boire entre 2,5 et 3 litres par jour !

Sauf que ce chiffre ne peut pas être pris tel quel : il faut faire preuve de bon sens et s'adapter à la situation. Les besoins d'hydratation changent selon qu'on va passer la journée dehors, en plein soleil, ou bien au frais dans une salle climatisée. 

"Trop faire boire un senior, c'est le noyer !" - Jean-Louis San Marco, professeur en médecine.

Boire plus d'eau que de raison peut même devenir dangereux pour la santé : l'an dernier, selon le ministère de la Santé, un quart des personnes âgées reçues aux urgences suite à la chaleur avaient consommé trop d’eau. Un problème qui a un nom, l'hyponatrémie. Le taux de sel dans le sang chute dangereusement, et peut même provoquer la mort. Ce qui fait dire à Jean-Louis San Marco, professeur en médecine à l'université de Marseille : "Trop faire boire un senior, c'est le noyer !" Il recommande plutôt de mouiller la peau que de boire sans cesse pour se rafraîchir.

Quelle eau ?

Se siffler un grand verre d'eau glacée pour se rafraîchir ? Fausse bonne idée ! Pour un corps qui subit une forte chaleur, c'est une épreuve supplémentaire que de recevoir un liquide si froid ! En fait, ça demande des efforts à l'organisme, la digestion est contrariée, en bref : on fait chauffer la machine en essayant de la refroidir. Privilégiez une eau à température ambiante, plus facile à traiter et plus rafraîchissante à long terme.

Et enfin, l'éternel débat : faut-il prendre l'eau directement au robinet, ou plutôt de l'eau minérale ou gazeuse ? Pour la canicule, mieux vaut se tourner vers l'eau du robinet. Elle est moins riche en sodium que pas mal d'eaux en bouteille (pétillantes ou non) : si l'on prend comme exemple l'eau du robinet parisienne, elle est en moyenne 60 fois moins riche que l'eau Rozana, et même 100 fois moins que l'eau Vichy Célestins. Or, si un petit verre ne pose aucun problème, ça se complique quand on force les doses : trop de sel dans le sang peut provoquer de l'hypertension.