Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

Canicule : dans cette maison poitevine, la chaleur n'excède pas les 26 degrés

mardi 7 août 2018 à 19:37 Par Valentine Letesse, France Bleu Poitou

Au pire moment de la canicule, la température dans cette maison n'a pas excédé les 26 degrés.

Cette maison bioclimatique a été construite au sud de Poitiers.
Cette maison bioclimatique a été construite au sud de Poitiers. © Radio France - Valentine Letesse

Poitiers, France

Il a fait plus de 30 degrés chez vous ces derniers jours ? Chez eux, le thermomètre n'a jamais dépassé la barre des 26°C et sans climatisation s'il vous plait. Trois familles ont fait construire une maison bioclimatique au sud de Poitiers dans la quartier de la Mérigotte. La maison est divisée en trois, chacun vit dans sa partie mais partout, la température est identique. 

"Quelque soit la température extérieure, à l'intérieur il fera toujours entre 16 et 26°C" - Benoit Théaut, l'un des copropriétaires.

Cette grande maison tout en bois et peinte en bleu fait 420 mètres carré. "Quelque soit la température extérieure, à l'intérieur il fera toujours entre 16 et 26°C lance d'entrée Benoit Théaut, l'un des copropriétaires. Toute l'isolation de la maison a été étudiée. 

Tout est dans l'isolation

Dans les murs plus de 30 centimètres d'isolation. Principalement de la fibre de bois mais aussi du métisse. Un isolant fabriqué en coton recyclé. Au plafond, 50 centimètres de laine de roche expansée. 

Plein sud, la maison bénéficie d'une grande baie vitrée sur le jardin, "en triple vitrage" précise Benoît Théaut. La menuiserie de la porte fenêtre a aussi été choisie avec soin, "c'est une menuiserie passive, c'est fait avec des bois alvéolés. C'est à dire qu'à l'intérieur il y a des espaces vides pour stopper la chaleur et le froid". 

Dehors, les fenêtres sont toute protégées. À l'étage, "des casquette jaunes en aluminium, comme des avancées. Et donc, le soleil n'arrive pas directement sur les vitrages. L'intérêt c'est que l'hiver, le soleil est plus bas, et là les vitrages peuvent capter la chaleur" explique l'homme de 60 ans.

Sur la partie haute de la maison, "des casquettes" pour protéger les fenêtres des rayons du soleil. - Radio France
Sur la partie haute de la maison, "des casquettes" pour protéger les fenêtres des rayons du soleil. © Radio France - Valentine Letesse

Pour le rez de chaussée, une pergola où des arbres à kiwi ont poussé pour faire de l'ombre. Alors effectivement ces matériaux écologiques sont un peu plus chères que les matériaux isolants traditionnels, mais en ces périodes caniculaires la fraîcheur, ça n'a pas de prix.