Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement DOSSIER : Vague de chaleur : conseils et infos pratiques

Canicule : températures sous abri, réelles, ressenties... quelles sont les différences ?

-
Par , France Bleu

En période de canicule en France, les températures peuvent dépasser les 40°C par endroits. Mais à quoi correspond ce chiffre ? Quelle différence entre température réelle et ressentie ? On fait le point.

Entre 38 et 40 degrés sont attendus cette semaine, pour un nouvel épisode caniculaire sur tout le pays. Mais ces chiffres, au fait, que veulent-ils dire ?
Entre 38 et 40 degrés sont attendus cette semaine, pour un nouvel épisode caniculaire sur tout le pays. Mais ces chiffres, au fait, que veulent-ils dire ? © Maxppp - Alexandre MARCHI

France

Elle ne nous avait pas manqué : un mois après un premier épisode caniculaire, c'est le retour des vagues de chaleur. Mais  lorsqu'on parle de "38°C" ou de "40°C", de quoi parle-t-on exactement ?

Température réelle

Imaginons que Météo France (ou un membre de votre radio préférée) vous annonce une température de 40°C près de chez vous. Cette température est celle de l'air ambiant. Pour la calculer, un thermomètre est installé sous un abri, à 1,50 mètre du sol. Cette technique permet de protéger l'appareil de mesure des rayons du soleil, et de la pluie.

Météo France mesure la température "réelle" etl'air ambiant dans des abris de ce genre. - Aucun(e)
Météo France mesure la température "réelle" etl'air ambiant dans des abris de ce genre. - Capture d'écran Météo France

C'est la fameuse température sous abri, qu'on vous présente tous les jours à la télévision ou à la radio.

Température ressentie

En parallèle, il y a ce qu'on appelle la température ressentie. Comment se fait-il que parfois, un "petit" 28 degrés semble plus étouffant qu'un 39°C ? Il y a plusieurs raisons.

  • Le vent. Météo France mentionne un "indice de refroidissement éolien" qui influe sur notre ressenti personnel : et cela varie encore selon que c'est un vent continental, chaud et sec, ou maritime, plus frais. En tout cas, c'est un fait : quand le vent tombe (ou qu'il est inférieur à 10km/heure comme actuellement), la sensation de chaleur est plus forte.
  • Le taux d'humidité. L'hydrométrie est un marqueur intéressant dans ce cas : quand il hausse, on a tendance à ressentir la chaleur d'autant plus fort. Ceci dit, l'indice de température ressentie se basant sur l'humidité, Humidex (qui vient du Canada) n'est pas pris en compte par Météo France. L'agence a même appelé à la mesure, après la diffusion d'une carte parlant de 50 degrés de ressenti fin juin ! Attention, rappelle-t-elle : il s'agit d'un indice, et non pas de températures objectives. D'autant plus que l'humidité, en France, est très variable selon les régions et beaucoup moins stable que dans des régions exotiques : difficile, donc, d'avoir des résultats précis avec ces données peu fiables. À prendre avec des pincettes !
  • Les particularités physiques de chacun. On ressent tous et toutes la chaleur d'une manière personnelle : certains la supportent mieux que d'autres, certains transpirent davantage et permettent à leur corps de mieux se réguler ... 

Enfin, sans même parler de ressenti personnel, la température diffusée par Météo France et qu'on voit sur toutes les cartes est forcément à relativiser : nous l'avons vu, elle est mesurée à l'ombre ! Il est évident qu'en plein cagnard, la température réelle va grimper en flèche : la différence peut facilement atteindre dix degrés par rapport à une zone ombragée.

Choix de la station

France Bleu