Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Canicule, épisode 2 : la Haute-Vienne et la Corrèze placés en alerte Orange

-
Par , France Bleu Limousin

C'est le retour de la canicule cette semaine sur la France. 21 départements sont en alerte Orange canicule ce lundi, dont la Haute-Vienne et la Corrèze, ainsi que l'ensemble du Sud-Ouest de la France. L'alerte prend effet dès ce lundi matin 6 heures.

Nouvel épisode caniculaire attendu dès ce lundi
Nouvel épisode caniculaire attendu dès ce lundi © Maxppp - Vanessa Meyer Wirckel

Limousin, France

C'est le retour de la canicule cette semaine sur la France. 21 départements sont en alerte Orange canicule ce lundi, dont la Haute-Vienne et la Corrèze, ainsi que l'ensemble du Sud-Ouest de la France. L'alerte prend effet dès ce lundi matin 6 heures.

En Corrèze, selon les prévisions de Météo France, les températures pourraient atteindre au maximum 41°C cette semaine, et la nuit les températures nocturnes pourraient se maintenir autour de 23°C!

C'est la raison pour laquelle le Préfet de la Corrèze a décidé d’activer le "niveau 3 – alerte canicule" du plan départemental de gestion de la canicule, en concertation avec l’Agence régionale de santé (ARS). 

Les mesures de prévention en alerte Orange

Les mesures de prévention prévues dans le plan national sont :

• assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ; 

• mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ; 

• mobiliser les maires et les associations pour permettre l’assistance aux personnes isolées et/ou à risque ; 

• informer la population sur les mesures de prévention liées à la chaleur. Le préfet appelle chacun à la plus grande vigilance, rappelant que le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques, celles qui prennent régulièrement des médicaments et les personnes isolées.