Climat – Environnement

Canicule : 51 départements en vigilance orange, 38°C attendus par endroits

Par Germain Arrigoni, France Bleu Béarn, France Bleu Berry, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin, France Bleu Orléans, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord, France Bleu Toulouse et France Bleu dimanche 18 juin 2017 à 16:16 Mis à jour le dimanche 18 juin 2017 à 16:00

Ce mois de juin pourrait faire partie des cinq plus chauds recensés depuis le début des relevés.
Ce mois de juin pourrait faire partie des cinq plus chauds recensés depuis le début des relevés. © AFP - Pascal Guyot

Météo France a placé lundi 51 départements en vigilance orange canicule. La façade atlantique, Paris et sa petite couronne, et une partie de l'est de la France sont concernées. De fortes chaleurs sont attendues avec des pics à 38°C des Landes aux Charentes lundi.

La France a (déjà) eu chaud et ce n'est pas fini ! La vigilance orange à la canicule lancée dimanche par Météo France a été étendue lundi après-midi : 51 départements sont concernés, sur la façade atlantique, la région parisienne et le centre du pays, mais aussi des départements situés plus à l'est, en Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes.

Épisode caniculaire jusqu'à jeudi

Sont en vigilance orange canicule : Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Cher (18), Corrèze (19), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Eure-et-Loir (28), Haute-Garonne (31), Gers (32), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Isère (38), Jura (39), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Lot (46), Mayenne (53), Nièvre (58), Orne (61), Puy-de-Dôme (63), Hautes-Pyrénées (65), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

La vigilance est par ailleurs maintenue pour les 16 départements qui étaient déjà en vigilance orange canicule lundi matin : Charente (16), Charente-Maritime (17), Dordogne (24), Gironde (33), Landes (40), Lot-et-Garonne (47), Maine-et-Loire (49), Pyrénées-Atlantiques (64), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Deux-Sèvres (79), Vendée (85), Vienne (86) et Haute-Vienne (87).

  - Visactu
© Visactu -

L'épisode caniculaire, qui se caractérise par des journées et des nuits chaudes plus de deux jours d'affilée, devrait persister jusqu'à jeudi 22 juin avant un possible rafraîchissement par l'ouest entre vendredi et samedi.

Samedi, Météo France prévenait : "Ce pic de chaleur va urer plusieurs jours" sur tout le pays, et au moins jusqu'à vendredi pour la partie sud. A l'ouest, 14 départements étaient en vigilance jaune à la canicule.

Jusqu'à 38°C attendus des Landes aux Charentes lundi

Selon le bulletin de Météo France ce dimanche, les températures maximales atteignent 32°C à 36°C sur les départements en vigilance orange canicule sur l'ouest du pays et 30 à 31 degrés sur Paris et Petite Couronne.

Les fortes chaleurs vont s'intensifier en début de semaine prochaine. Ce lundi, après des températures minimales déjà comprises entre 17°C et 21°C, localement 22°C, les températures de l'après-midi atteindront entre 34°C et 37°C sur les départements en vigilance orange. Des Landes aux Charentes, les températures pourront même atteindre 38° voire 39°C.

L'État active la plateforme téléphonique d'information "canicule"

La Direction générale de la santé a annoncé, dans un communiqué cité par fracneinfo, décider d'activer la plateforme téléphonique d'information "canicule". Cette plateforme est accessible de 9h à 19h au 0800.06.66.66, les appels sont gratuits en France. Cette plateforme permet d'obtenir des conseils pour se protéger et protéger les plus fragiles. La Direction générale de la santé a précisé que "les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure".

LIRE AUSSI : Canicule : les conseils d'un médecin en cas de coup de chaud

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé lundi dernier avoir demandé aux mairies de faire un "recensement" des lieux où les personnes vulnérables pourraient aller se rafraîchir lors de fortes chaleurs. La ministre s'exprimait à l'issue d'une réunion de tous les partenaires du plan national canicule (Samu, associations, Météo-France, hôpitaux, ministères du sport, du travail...), activé, comme tous les ans, le 1er juin.

  - Visactu
© Visactu -

Hérault : important incendie à Saint-Étienne-d'Albagnan
Portugal : un gigantesque incendie de forêt fait 62 morts

Top 5 des mois de juin les plus chauds ?

Au final, juin 2017 sera probablement dans le Top 5, voire le Top 3, des mois de juin les plus chauds depuis le début des relevés (1900) de Météo France. Juin 2003 et juin 1950 demeurent sur les deux premières marches du podium.

Des records de températures ont été battus vendredi après-midi dans le sud comme à Toulon et Cassis. Dans la nuit de jeudi à vendredi, des records nocturnes sont également tombés. A Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) la température n'est pas descendue sous les 24,8°C. Un record tous mois confondus pour cette commune, depuis que des relevés y sont effectués (1939). A l'aéroport de Montpellier elles sont restées à 25,1°C, un record pour un mois de juin. Records nocturnes aussi à Cassis (24,5°) ou Marignane (25°C).

.

A LIRE AUSSI