Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Canicule : les bons conseils des jardiniers amateurs de Premesques

lundi 6 août 2018 à 17:46 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Nord

Le thermomètre s'emballe (une nouvelle fois) dans la région : 33 degrés ce lundi, 36 ce mardi. Pour éviter les dégâts dans votre potager, les amateurs des Jardins familiaux de Premesques à Pérenchies vous donne plein de bons conseils.

Claude, Fernand, Paul et Gérard sont tous membres de l'association des Jardins familiaux de Premesques à Pérenchies.
Claude, Fernand, Paul et Gérard sont tous membres de l'association des Jardins familiaux de Premesques à Pérenchies. © Radio France - Lucas Valdenaire

Prémesques, France

Eux aussi, ils souffrent de la chaleur. Les fruits et les légumes. Si vous êtes jardiniers amateurs, vous vous posez certainement beaucoup de questions en ce moment pour éviter la catastrophe dans votre potager. Aux Jardins familiaux de Premesques à Pérenchies, on protège les jeunes pousses de la canicule depuis le début de l'été, et ça marche ! D'ailleurs, les membres de cette association fondée en 1981 n'hésitent pas à partager leurs meilleures astuces. 

Des saisons "déréglées"

Quand vous arrivez dans la parcelle de Claude, c'est un passage obligé : les tomates. Cette année, elles se comptent par centaines. "C'est vrai qu'au niveau des tomates, tout va bien cette année. Elles aiment bien la chaleur. On laisse quand même les feuilles pour les protéger du soleil," explique-t-il.

"J'ai aussi de beaux melons ! Presque deux fois la taille d'une boule de pétanque"

Autre conséquence de la chaleur : les potirons sont sortis de terre beaucoup plus tôt que prévu. "On ressent vraiment le dérèglement des saisons," confirme le jardinier amateur. "Pour nous, jardiniers amateurs, ça va. Mais je pense aux agriculteurs. Pour eux, c'est difficile. Les légumes, ils en vivent. Pas nous."

Si les tomates, les melons, les poivrons et les aubergines profitent de la chaleur, en revanche, les salades, les choux et les céleris-raves, eux, souffrent énormément. Autre problème : le manque d'eau. "C'est vrai que l'eau commence à se faire rare. Moi je récupère l'eau de pluie. J'avais 6.000 L en réserve. Il m'en reste 1.000," calcule Claude. 

Le poireau, un fainéant ?

Si chez vous, l'eau ne manque pas, ce n'est pas une raison pour arroser à tout bout de champ prévient Fernand : "Il ne faut pas arroser tous les jours, c'est mauvais."

"Le poireau, par exemple, si on l'arrose tous les jours, il devient fainéant. Il va rester à la surface et ne fera pas l'effort d'aller chercher dans la terre."

Les bonnes astuces, Gérard en a dix à la minute. Pour éviter le coup de chaud, laissez quelques mauvaises herbes : elles protègent vos légumes. Pour retenir l'humidité, un peu de paille, c'est l'idéal (les sacs de jute fonctionnent aussi). Sans oublier le travail de la terre. "Comme on dit, un bon binage vaut un arrosage, rappelle le secrétaire de l'association. Cela aère la terre et c'est bon pour la plante". 

A ECOUTER - C'est un piège et il ne faut pas tomber dedans : en pleine canicule, n'arrosez pas trop vos légumes.

Paul et Claude vous expliquent pourquoi il ne faut pas trop arroser pendant la canicule.