Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Fortes chaleurs : les charpentiers savoyards doivent s'adapter

mardi 31 juillet 2018 à 19:31 Par Solène Cressant, France Bleu Pays de Savoie

Il a fait de 35 à 37 degrés ce mardi en Pays de Savoie, l'alerte canicule n'est pas déclenchée mais la chaleur est bien là et devrait durer jusqu'à ce week-end au moins. Alors pour ceux qui sont obligés de travailler dehors, il faut s'adapter, comme ces charpentiers.

Les charpentiers s'adaptent mais l'été n'est pas la pire saison, pour eux, c'est l'hiver
Les charpentiers s'adaptent mais l'été n'est pas la pire saison, pour eux, c'est l'hiver © Radio France - Solène Cressant

Montagny-les-Lanches, France

La première chose que l'on voit sur le chantier de l'entreprise savoyarde Qualitech Bois, ce sont les grandes bouteilles d'eau, posées à l'ombre de la maison en construction. Pour faire face à la vague de chaleur de ce milieu d'été, l'entreprise les fournit elle-même à ses quatre charpentiers et il en faut des litres !

Trois litres d'eau par jour en moyenne

"On boit environ 2 litres par jour" estime l'un d'eux, "Trois litres moins !" pour un autre et même "six litres !" pour le plus assoiffé.  

Les charpentiers boivent en moyenne 3 litres d'eau par jour  - Radio France
Les charpentiers boivent en moyenne 3 litres d'eau par jour © Radio France - Solène Cressant

Perché sur le toit, Benjamin est obligé de travailler en plein soleil il fait plus de 37 degrés alors il a enlevé le superflu : le t-shirt ! "On commence à 6 heures, il fait encore frais mais dès 9 heures du matin, je l'enlève ! Sur le toit ce n'est pas facile, il n'y a jamais d'ombre" explique Benjamin, charpentier depuis 12 ans, "mais on laisse volontairement les bouteilles en bas, à l'ombre, ça nous fait faire une pause de descendre boire". 

Ces jours-ci l'attirail c'est short, casquettes, lunettes et même crème solaire ! "Bien sûr ! c'est l'apprenti qui nous en étale dans le dos chaque matin" s'amuse Nicolas le chef de chantier. 

On est des charpentiers, ce n'est pas le soleil qui va nous arrêter ! - Nicolas, chef de chantier

"Là c'est de la rigolade"

L'apprenti -et fournisseur officiel de crème solaire-, c'est Antoine, dans l'après-midi il travaille à l'ombre; cela fait parti des petits ajustements quand il fait chaud, mais pour l'instant, pas question de réaménager les horaires explique le chef de chantier Nicolas "on l'a fait l'année dernière, on travaillait de 6 heures à 13 heures mais cette année on n'en ressent pas le besoin, on a quand même l'habitude, on est charpentiers ! c'est pas le soleil qui va nous arrêter !

Pas besoin d'aménager les horaires pour l'instant les charpentiers travaillent toute la journée - Radio France
Pas besoin d'aménager les horaires pour l'instant les charpentiers travaillent toute la journée © Radio France - Solène Cressant

Ces charpentiers savoyards l'assurent, l'été ce n'est vraiment pas le pire "l'hiver non seulement il fait froid, mais en plus il neige, il pleut, il y a du vent.... c'est autre chose ! là, c'est de la rigolade !". La "rigolade" a surtout bientôt une fin, ce vendredi, les charpentiers partent en vacances, en plus ils sont déjà bronzés !