Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Canicule et fortes chaleurs : comment se protéger ?

Vague de chaleur : les bons réflexes à adopter et les gestes à éviter

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Auxerre, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays de Savoie

Une vague de chaleur s'abat cette semaine sur la France, et les températures maximales pourront atteindre les 41°C. France Bleu fait le point sur les réflexes à avoir et les comportements à éviter.

Selon Météo France, les températures maximales seront comprises entre 36 et 39 degrés, atteignant même 40 degrés en Provence
Selon Météo France, les températures maximales seront comprises entre 36 et 39 degrés, atteignant même 40 degrés en Provence © Maxppp - Patrick Lefevre

Le thermomètre grimpe dans de nombreuses régions de France cette semaine, avec des températures qui pourront atteindre jusqu'à 41°C localement. Pensez à prendre régulièrement des nouvelles de vos proches, surtout les plus fragiles. France Bleu fait le récapitulatif des bons gestes à avoir et les erreurs à ne pas commettre pendant cette vague de chaleur. 

Boire de l'eau oui, mais combien ?

N'attendez pas d'avoir soif pour boire ! En général, il est recommandé de consommer environ 1,5 litre d’eau par jour, selon vos activités et la chaleur. En cas de grosse chaleur, selon le site lanutrition.fr, on y ajoute un demi-litre par degré supplémentaire à partir de 38°C, pour compenser l'eau qu'on perd avec la transpiration. Sauf que ce chiffre ne peut pas être pris tel quel : il faut faire preuve de bon sens et s'adapter à la situation. Les besoins d'hydratation changent selon qu'on va passer la journée dehors en plein soleil ou bien au frais dans une salle climatisée. 

En période de canicule, l'Anses recommande de boire des eaux minéralisées pour compenser les pertes de minéraux par la transpiration et la déshydratation. Et pour vous hydrater, pensez aussi à l'alimentation : mangez en quantité suffisante des plats légers et riches en eaux, comme des fruits et des légumes, des yaourts ou des sorbets.

Enfin, évitez l'alcool. Descendre quelques bières fraîches est une mauvaise idée : l'alcool est d'autant moins bien supporté qu'il fait chaud. Il déshydrate, provoque des bouffées de chaleur et des insomnies. 

Se mouiller mais éviter les douches glacées 

"Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour", recommande l'agence sanitaire Santé publique France, qui conseille de se munir d'un brumisateur.  

En revanche, prendre une douche glacée n'est pas une bonne idée. Sur le moment, l'eau froide fait du bien. Mais le corps la ressent plutôt comme une agression et va lutter pour maintenir la température corporelle à 37°, ce qui provoquera l'effet inverse. Attention aussi au choc thermique...  

De même, se baigner dans l'eau fraîche d'un lac ou d'une rivière peut être dangereux, met en garde la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). On court le risque d'une hydrocution, choc thermique provoqué par la différence entre la température du corps et la fraîcheur de l'eau, et donc de noyade.

Restez au frais 

Il faut éviter de sortir aux heures les plus chaudes et ne pas se mettre en plein soleil. Pour maintenir votre logement frais, fermez fenêtres et volets pendant la journée, et ouvrez-les le soir et la nuit.

Si votre logement ne peut pas rester frais, "passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...)", préconise Santé publique France, selon laquelle il faut aussi "éviter les efforts physiques".

Erreur plus grave encore : laisser une personne seule dans une voiture, surtout un enfant. La température dans l'habitacle peut augmenter très vite, avec à la clé un risque mortel.

Ne dormez pas à côté du ventilateur 

Un geste à éviter : dormir à côté d'un ventilateur, dans l'espoir de profiter toute la nuit d'un souffle d'air frais. Mais vous risquez l'angine ! Au bout de plusieurs heures, cet air risque aussi de dessécher les sinus ou la gorge. Résultat : nez bouché, ronflements, mauvais sommeil et maux de tête. Le ventilateur cause aussi une déshydratation, pouvant aller jusqu'à des crampes ou contractions musculaires. Sans compter le risque d'allergies, l'air brassé vous renvoyant à la figure poussières, pollen et poils d'animaux.

Si vous ne pouvez pas dormir sans ventilateur, il existe des modèles dotés d'une minuterie. Il est également conseillé de ne pas diriger le courant d'air directement sur soi.

Fortes chaleurs : les bons réflexes
Fortes chaleurs : les bons réflexes © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess