Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : les maisons troglodytes, une valeur sûre pour rester au frais en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Garder ses pièces fraîches, c'est un défi compliqué en ce moment en Indre-et-Loire, mais certains y parviennent sans difficulté. Ce sont les propriétaires de maisons troglodytes.

Les gîtes troglodytes de la Rochère, à Noizay, sont quasiment complets sur la totalité de l'été.
Les gîtes troglodytes de la Rochère, à Noizay, sont quasiment complets sur la totalité de l'été. © Radio France - Arnaud Roszak

Dans les hauteurs de Noizay, près d'Amboise, la canicule fait des siennes. Mais certains s'en accoutument. Françoise habite dans une maison troglodyte depuis 1994 et cela se ressent une fois à l'intérieur : "Il fait à peine plus de 20 degrés donc c'est parfait ! Je dors toujours avec ma couette, je n'ai aucun problème de sommeil".

Les maisons troglodytes sont creusées à même la pierre. C'est ce qui permet de maintenir la fraîcheur à l'intérieur, en dépit de la canicule. L'épaisseur de la pierre et le taux d'humidité empêchent la chaleur de pénétrer les pièces de la maison.

Une option qui attire les touristes

Si les maisons troglodytes sont avantageuses pour les particuliers, le secteur touristique en profite également. C'est le cas notamment de Jérôme Vinérier. Il est propriétaire des gîtes de la Rochère, à Noizay, et son carnet de réservation est quasiment plein pour l'été : "Les touristes trouvent un confort qu'ils ne trouverait nulle part ailleurs, explique-t-il. J'ai beaucoup de touristes étrangers mais aussi des Français, qui se reposent ici entre plusieurs visites de châteaux".

Maxime et Claudie ont décidé de louer l'un des gîtes de Jérôme Vinérier. Le couple venu de Cherbourg ne regrette pas ce choix. "Lorsque l'on a réservé, on ne se doutait pas qu'il allait faire aussi chaud (rires). Donc, on est très contents ! Cela aurait été très compliqué pour se reposer la nuit autrement". 

Arnaud Roszak

Choix de la station

À venir dansDanssecondess