Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

VIDÉO - Canicule : où a-t-on battu des records de chaleur ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Plusieurs records absolus de chaleur ont été battus ce mercredi. 78 départements sont placés en vigilance orange canicule par Météo France.

Des gens se rafraîchissent à Lille le 26 juin 2019
Des gens se rafraîchissent à Lille le 26 juin 2019 © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Exceptionnelle par sa précocité, la canicule qui touche actuellement le pays est déjà historique. "Il n'a jamais fait aussi chaud dans le pays en juin" que ce mercredi selon Météo France. 78 départements sont en vigilance orange et le pic de chaleur, attendu jeudi et vendredi, pourrait faire tomber d’autres records absolus.

Mercredi, journée historique pour un mois de juin

"Il n'avait jamais fait aussi chaud à l'échelle du pays en juin que cet après-midi ! Moyennée sur toute la France, la température maximale a atteint aujourd'hui 34,9°C, battant le précédent record de 34,3°C datant du 30 juin 1952" a indiqué Météo France ce mercredi en fin de journée.

Plusieurs records absolus de chaleur battus ce mercredi

Pour la première fois depuis le début de cette canicule, la barre des 40°C a été franchie ce mercredi, et plusieurs records absolus de chaleur ont été battus.

C'est le cas notamment à Montclus (Gard) avec 41,1 degrés. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le mercure a atteint 40,9 degrés ce mercredi, dépassant les 37,4 degrés relevés en juin 2011. À Eymoutiers (Haute-Vienne), la température a grimpé jusqu'à 37,3 degrés battant les 37,1 degrés le 12 août 2003. Record battu également à Superbesse, station de sports d'hiver du Massif central, où il a fait 33,7 degrés, presque deux degrés de plus que le précédent record établi en 1983. Le thermomètre a affiché 6,8 degrés au sommet du Mont-Blanc, encore un record.

Dans le sud-est, il a fait jusqu'à 40,6 degrés à Peyrolles-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Le record précédent, 40,2 degrés, datait du 03 août 2017. À La Bastide-des-Jourdans (Vaucluse) Météo France a relevé 38,7 degrés. 

Dans le sud-ouest, la température a atteint 38,1 degrés à Luchon (Haute-Garonne), contre 37,4 degrés le 16 juillet 2015. 

Des records de chaleur nocturne

Pour la troisième nuit consécutive, "Nice pourrait battre son record de chaleur nocturne" dans la nuit de mercredi à jeudi selon Météo France qui prévoit 27 degrés minimum. 

Toulouse pourrait également battre son record mensuel pour la deuxième nuit consécutive et à Castres, "le mercure pourrait ne pas s'abaisser en dessous de 28 degrés, ce qui serait un record absolu". Le précédent record -27,1 degrés- datant du 5 août 2003.

Le record de chaleur national de 2003 pourrait être battu vendredi

"De nombreux records mensuels" vont encore tomber jeudi indique Météo France. Le mercure dépassera les 40 degrés sur les deux tiers sud du pays.

D'autres records pourraient être battus vendredi dans le sud-est du pays. Météo France prévoit 42 à 44 degrés en basse vallée du Rhône et dans l'intérieur du Languedoc. Le record de chaleur national de 44,1 degrés, établi le 12 août 2003 à Conqueyrac (Gard), pourrait être battu.

Les températures diminueront un peu dans le sud-est samedi, qui sera la journée la plus chaude en région parisienne avec des maximales comprises entre 38 et 40 degrés.

  - Visactu
© Visactu