Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : toujours 32 départements en vigilance orange, des orages localement violents en fin de journée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La canicule persiste et la carte de vigilance de Météo France reste stable ce dimanche après-midi, avec 32 départements en orange. On dénombre au moins huit noyades dont cinq mortelles. Attention aux orages dans le Massif central et les Alpes.

Baignade dans une fontaine.
Baignade dans une fontaine. © AFP - ZAKARIA ABDELKAF

La vigilance orange pour la canicule a été levée dimanche matin dans le nord ouest et concerne désormais 32 départements, alors qu'ils étaient 75 la veille. Météo France constate que le rafraîchissement s'est déjà bien amorcé sur le nord et sur une grande moitié ouest du pays, mais l'"épisode caniculaire se prolonge sur une partie sud et est du pays"

Parmi les températures relevées ce dimanche à 15 h : à Strasbourg 37,8 degrés, à Lyon 35,8 degrés, à Valence 37,2 degrés, à Carpentras 38,8 degrés ou encore à Narbonne 35 degrés.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Attention au retour des orages, notamment sur le Massif Central et les Alpes, dimanche après-midi et dans la soirée. Certains orages s'annoncent virulents, comme dans l'est de la Drôme. Ils pourront s'accompagner ponctuellement de grêle, de fortes pluies et de rafales de vent. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lundi, la baisse des températures se poursuivra par le nord et l'ouest mais il faudra attendre mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays.

Circulation différenciée : des évolutions

Sur les routes, les villes de Paris, Marseille, Strasbourg et Lyon avaient reconduit la circulation différenciée ce dimanche, en raison de la pollution à l'ozone. Dans l'Eurométropole de Strasbourg, ce sera terminé à partir de lundi, de même que de l'abaissement de la vitesse de 20 km/h sur l'ensemble du réseau routier bas-rhinois. Même chose à Paris et dans la petite couronne où la circulation différenciée sur la base des vignettes Critair, instaurée mercredi, sera levée à compter de lundi.  

A Marseille, la circulation différenciée devait se prolonger jusqu'à lundi. Elle n'autorise que les véhicules équipés d'une vignette Crit'Air de 0 à 3 dans le centre-ville. La stationnement est gratuit pour les résidents et doublé pour les non-résidents.

Un risque accru de noyade

Parmi les conséquences graves de la canicule, une recrudescence des noyades accidentelles. Au moins huit noyades ont été recensées dont cinq mortelles, comme à Achères dans les Yvelines. La Direction générale de la santé met en garde contre les risques liés à l'envie de se baigner pour se rafraîchir. 

Pour la première fois depuis le début de la canicule, les urgences et le SAMU ont connu une hausse de la fréquentation ce week-end en Île-de-France, selon l'AP-HP. Ce samedi, le nombre d'adultes ayant fait appel aux urgences ou au SAMU est par exemple en hausse de 4.2% par rapport à l'an dernier à la même date. La hausse est particulièrement marquée chez les plus de 75 ans.

La Direction générale de la santé précise que, dans une canicule, l'excès de mortalité arrive toujours après l'événement et "le bilan définitif ne sera disponible que fin juillet". La mort d'un cyclotouriste samedi dans le Vaucluse et deux personnes dans le Haut-Rhin jeudi sont attribués à l'heure actuelle à des coups de chaud.

Incendies dans le Gard, vignes "grillées" dans l'Hérault

Des viticulteurs de l'Hérault déplorent la perte d'une partie de leurs vignes, brûlées par la chaleur et le soleil. Certains ont perdu jusqu'à un tiers de leurs culture et craignent un bilan encore plus lourd. La chambre d'agriculture réunira lundi une cellule d'urgence pour recenser les dégâts.

Dans le Gard, des départs de feux et des incendies ont ravagé quelque 550 hectares selon le bilan dressé samedi soir. 284 personnes ont été évacuées. Six maisons ont brûlé ainsi que cinq hangars agricoles. Une vingtaine de personnes ont été légèrement blessées, incommodées par la forte chaleur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess