Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : records de chaleur battus en Lorraine

Le mercure a flirté avec les 37 degrés ce mercredi en Lorraine. Du jamais vu encore en cette période de l'année.

Le soleil va encore briller avec force dans les jours qui viennent
Le soleil va encore briller avec force dans les jours qui viennent © Radio France - Angeline Demuynck

36.9 degrés enregistrés à Nancy, ce mercredi 26 juin, à 17h; 36.5 à Epinal et Metz et le record pour Maxey-sur-Vaize, en Meuse : 37.4 degrés. Des températures inédites en cette période de l'année. Elles n'avaient encore jamais été atteintes en juin dans la cité ducale. En Moselle, il faut remonter à 1947 pour trouver un équivalent.  "C'est la première fois qu'une vague de chaleur arrive aussi précocement en Lorraine", confirme Bruno Cunin, le chef du centre météorologique de Nancy-Tomblaine. Les 4 départements lorrains sont en vigilance orange à la canicule.

Doit-on s'inquiéter pour la suite de l'été? 

Le prévisionniste se veut rassurant : "Ce n'est pas cette vague de chaleur qui va déterminer la tendance de l'été 2019". Malgré tout, précise t-il, au vu des prévisions saisonnières, "le trimestre juin-juillet-août sera plus chaud que la normale".  

Graphique comparatif entre 1947, 2003 et 2019
Graphique comparatif entre 1947, 2003 et 2019 - Météo France

Une évolution liée au changement climatique

Et mieux vaut s'habituer à de telles températures. Bruno Cunin compare les variations climatiques à une corde agitée par deux enfants : "Le climat des années passées fait de petites ondulations, explique t-il, _mais actuellement les contrastes deviennent plus importants, les ondulations plus ample_s". Résultat : des excès en chaleur et en froid qui seront de plus en plus marqués. "Les températures actuelles moyennes sont nettement plus élevées que dans les années 50 à 70", rappelle le spécialiste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess