Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Canicule : des centaines d'écoles fermées jeudi et vendredi en prévision du pic de chaleur

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La canicule qui touche le pays depuis le début de cette semaine va s'intensifier, avec des températures annoncées au-dessus de 40 degrés jeudi et vendredi. Des centaines d'écoles seront fermées dans plusieurs départements. Francebleu fait le point.

De nombreuses écoles sont fermées à cause de la chaleur.
De nombreuses écoles sont fermées à cause de la chaleur. © Maxppp - Nicolas Rimbaux

78 départements sont placés en vigilance orange "canicule" par Météo France. Les prévisionnistes attendent jusqu'à 41 degrés par endroits jeudi voire 44 degrés vendredi. Alors que l'examen du brevet des collèges, qui devait se tenir jeudi et vendredi, est reporté à la semaine prochaine, des syndicats de professeurs et des enseignants appellent l’Éducation nationale à fermer les écoles jeudi et vendredi, au plus fort du pic de chaleur. Plusieurs décisions ont déjà été prises en ce sens dans tout le pays.

Un cas par cas qui fait polémique

Mardi sur franceinfo, le ministre de l'Éducation nationale a répété que les décisions de fermer les écoles étaient à prendre au cas par cas par les responsables locaux, à savoir les directeurs d'écoles en liaison avec le rectorat et le préfet. "Vous avez dans la grande majorité des cas des écoles, collèges et des lycées qui sont dans un bon état thermique, mais pas toutes et pas tous, donc ce sera notamment dans ce genre de cas qu'on sera en situation d'avoir tout simplement à fermer l'établissement. Mais il peut y avoir des solutions intermédiaires, vous pouvez par exemple avoir cours le matin et pas l'après-midi", a-t-il expliqué.

Une liste de recommandations "pas applicables" pour les syndicats

Dimanche, le ministère de l'Education avait envoyé aux chefs d'établissement une liste de recommandations à suivre pour s'adapter à la vague de chaleur : "Vérifiez la fonctionnalité ou l'installation de stores et/ou de volets", "étudier les possibilités de limiter les entrées de chaleur dans les salles", "disposer d'un thermomètre par salle", ou encore "distribuer régulièrement de l'eau à température ambiante". Le ministère recommande aussi aux professeurs et personnels des écoles, collèges et lycées d'être "attentifs à tout signe tels qu'une grande faiblesse, des étourdissements, des vertiges".

Des consignes diversement appréciées par des enseignants, qui rappellent que de nombreuses écoles ne possèdent ni rideau ni stores pour protéger les baies vitrées, ni cour ombragée, ni isolation. La co-secrétaire générale et porte-parole du SNUipp-FSU, Francette Popineau, a estimé ce mardi sur franceinfo que les précautions demandées par le ministère de l'Éducation nationale "ne sont pour la plupart du temps pas applicables". 

"À partir de quelle température doit-on libérer la classe pour préserver la santé des enfants ?" - Francette Popineau, porte-parole du SNUipp-FSU

"Les précautions qui sont données par le ministère et qui sont évidemment des précautions sages, ne sont pour la plupart du temps pas applicables aujourd’hui dans les classes", a expliqué Francette Popineau. "Donc effectivement, il faut qu’on ait des réponses concrètes : à partir de quelle température doit-on libérer la classe pour préserver la santé des enfants ?" 

Écoles fermées dans plusieurs départements du nord au sud du pays

Toutes les écoles seront ouvertes jeudi et vendredi à Paris, mais des dizaines seront fermées dans l'Essonne, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de Marne, en Seine-et-Marne, dans le Val d'Oise et les Yvelines.
Consultez la liste des écoles fermées en Ile-de-France jeudi et vendredi.

Les portes seront closes également jeudi et vendredi dans 13 écoles et huit crèches de Tours. À Saint-Cyr-sur-Loire, près de Tours, toutes les écoles publiques seront fermées jeudi et vendredi. C'est aussi le cas dans la Vienne, où toutes les écoles de certaines villes (Poitiers, Vouneuil-sous-Biard ou encore Châtellerault) seront fermées jeudi et vendredi. 

À Romans-sur-Isère dans la Drôme, les parents d'élèves ont été invités à garder les enfants à la maison jeudi après-midi et vendredi après-midi. Les sorties scolaires sont annulées dans tout le département.

Dans l'Est de la France, une des régions les plus touchées par la hausse des températures, plusieurs villes (Dettwiller et Saverne dans le Bas-Rhin, Sarreguemines en Moselle etc.) ont elles aussi décidé de fermer leurs écoles. Un accueil sera assuré pour les enfants dont les parents ne peuvent les garder. À Thionville (Moselle), les écoles primaires seront ouvertes, mais les parents sont incités à garder les enfants à la maison jeudi et vendredi. D'autres communes du département ont pris la même décision. 

À Châlette-sur-Loing près de Montargis dans le Loiret, les huit écoles de la ville seront fermées les après-midi de jeudi et vendredi.

Dans le Limousin, de plus en plus de responsables d’établissements scolaires, en coordination avec les collectivités locales et l'inspection académique, décident d'annuler les cours jusqu'à la fin de la semaine.

Dans le Var, quatre communes sont concernées par des fermetures jeudi et vendredi.

En Vaucluse, une dizaine d'écoles sera fermée jeudi et vendredi à cause de la vague de chaleur. Aucune fermeture n'a été décidée pour Avignon et Carpentras.

Dans l'Isère, les écoles élémentaires de Gières et de Moirans seront fermées jeudi et vendredi.

À Lyon, le rectorat évoque "une vigilance très importante", avec du cas par cas selon les bâtiments de chaque établissement scolaire et la disponibilité de salles fraîches. "Les familles qui ont la possibilité de garder les enfants chez eux dans une ambiance fraîche sont incitées à le faire", a précisé le rectorat à l'AFP. L'accueil sera assuré un peu partout.

Dans l'Yonne, 17 écoles et 11 collèges ont été fermés mercredi. Certains établissements ont prévu de reconduire la mesure jeudi.

Dans le Cher, à Nérondes, le maire invite les parents à garder leurs enfants à la maison ce jeudi et vendredi. Une garderie sera tout de même assurée pour les parents qui ne peuvent s'occuper de leurs enfants.

Sorties scolaires annulées, pataugeoire dans la cour 

En Charente et dans la Vienne, les sorties scolaires sont annulées cette semaine.

À Dijon, les enseignants ont installé une pataugeoire dans l'une des écoles maternelles de la ville. La directrice de l'école a demandé aux parents d'élèves d'apporter serviette et maillot de bain à l'école : "On a le droit de se mouiller, c'est même encouragé", raconte-t-elle à France Bleu Bourgogne. "Les classes ne sont pas climatisées." L'assistante maternelle explique aussi que cette pataugeoire participe à l’apprentissage des enfants : "On apprend à verser, remplir, vider. Les enfants jouent ensemble ; ils sont reposés et détendus".